Home People STAR ACADEMY: Olivia Ruiz explique pourquoi elle a détesté l’émission

STAR ACADEMY: Olivia Ruiz explique pourquoi elle a détesté l’émission

Getty

Il y a quelques années, Olivia Ruiz se confiait sur sa participation au télé-crochet de la Star Academy dans « On n’est pas couché », expliquant ses regrets sur la façon dont l’émission s’était déroulée en coulisses. Elle revient aujourd’hui sur le pourquoi elle a détesté ce programme.

Révélée grâce à la première saison de la Star Acamedy, Olivia Ruiz s’était hissée jusqu’en demi-finale de l’émission, voyant Jenifer sacrée vainqueur de l’édition. Malheureusement pour elle, le télé-crochet de TF1 ne lui a pas laissé un souvenir incroyable, que du contraire. En effet, dans les colonnes du Parisien, la jeune femme de 40 ans a expliqué qu’elle se voyait imposer des tenues, loin de celles qu’elle aurait portés en temps normal.

Lire aussi: Sexisme, homophobie, racisme… On a revu la Star Academy 1

Une overdose de minijupes

Olivia Ruiz a 21 ans lorsqu’elle rentre dans le château de la Star Academy, persuadée de découvrir « un Fame à la française », rythmé par les cours de danse et de chant. Mais voilà, les choses ne se passent pas comme cela et les candidats sont filmés 24 heures sur 24 pendant trois mois, mettant à mal leur intimité et troquant leurs valeurs artistiques contre celles du show-business et des paillettes. Olivia Ruiz évoque alors les minijupes qu’on lui imposait de porter. « C’est tout le paradoxe car quand j’y pense, j’ai mal pour la jeune fille que j’étais, à qui on faisait mettre des minijupes », explique-t-elle.

Cette obligation laissera des traces à l’artiste, qui refusera de porter des robes et des jupes durant des mois et des mois après l’émission. « Je ne veux pas montrer mon cul, je veux juste qu’on m’écoute », confie-t-elle. Une belle victoire quand on regarde aujourd’hui son parcours artistique en tant que chanteuse!

D’autres news people:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.