Home Mode & Beauté Pourquoi on adore la nouvelle campagne L’Oréal d’Eva Longoria

Pourquoi on adore la nouvelle campagne L’Oréal d’Eva Longoria

Belle comme jamais, mais aussi et surtout, non retouchée, Eva Longoria nous épate dans sa dernière campagne beauté L’Oréal. Et montre un visage nécessaire, tout à la fois inspirant et décomplexant.

Parce que si vous êtes comme nous, inconditionnelles du papier glacé, en feuilletant les magazines et tombant au gré des pages sur les idéaux impossibles à atteindre des pubs beauté, vous avez probablement longtemps cru que vous ne saviez pas vous maquiller. Ou pire, que quelque chose d’autre, plus complexant, n’allait pas chez vous.

C’est vrai, pourquoi donc est-ce que le mascara qui faisait des cils de fou malade à la fille de la photo ne vous donnait pas cet effet wow? Est-ce que vous n’étiez pas fichue de l’appliquer correctement? Et pourquoi, alors que le fond de teint “peau impeccable” de la pub garantissait un rendu satin sans le moindre pore visible sur la pub, est-ce que face au miroir, vous n’obteniez pas du tout le même effet? Souffriez-vous par hasard d’un “syndrome des pores larges”?!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Eva Longoria, belle (presque) au naturel

Sous couvert de nous vendre des produits de beauté, les pubs nous ont plutôt longtemps refilé une bonne dose de complexes gratuits en prime. Et même si, ces dernières années, il est devenu obligatoire de mentionner si une image publicitaire était retouchée, souvent la mention était insuffisante pour faire taire cette voix intérieure qui nous comparait à des idéaux inaccessibles.

Retouchée, l’image, d’accord, mais quoi? OK, clairement, on est grandes maintenant, on sait qu’aucun mascara ne permet d’obtenir des cils de biche nourries depuis la naissance au RevitaLash, mais ce teint parfait alors? Coup de chance génétique ou Photoshop? Et l’absence totale de cernes et de poches, cadeau de mère nature ou retouche? Dans un univers qui loue l’importance du body positive, difficile d’intégrer vraiment les principes quand la moindre publicité martèle l’air de ne pas y toucher qu’on est “trop ceci”, ou bien “pas assez”. Raison pour laquelle on applaudit des deux mains la dernière campagne d’Eva Longoria pour L’Oréal.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Depuis qu’elle est devenue notre spirit animal avec ses répliques cinglantes et son addiction pour la mode dans “Desperate Housewives”, Eva Longoria est devenue maman et a soufflé ses 46 bougies. Enfant en bas âge => nuits courtes + années qui défilent et rendent la récupération plus longue = teint un peu plus terne. Or justement, le nouveau sérum teinté signé L’Oréal promet d’offrir un joli effet nude et repulpant pour avoir bonne mine même si vos heures de sommeil de la semaine devraient normalement être celles accumulées en une nuit seulement.

Et pour l’incarner, une Eva Longoria sublime de naturel (relatif, hein, ça reste une campagne beauté), avec de légères poches sous les yeux, des petites pattes d’oie rieuses, des cils qu’on peut espérer obtenir à coups de brosse à mascara et même, oui, vous avez bien lu, des pores. Parce qu’on en a tou-te-s, en fait, sauf les personnes-des-publicités-photoshoppées. Le plus dingue (écoutez, les complexes, ça va vous parler)? Sans Photoshop, elle reste sublime. Et vous aussi. Parce que le body positivisme passe aussi par le “face positivisme”, et un rappel nécessaire que personne, pas même elle, ne ressemble en vrai aux filles des publicités. Et que c’est très bien comme ça: si vous n’aviez pas de pores, votre peau ne pourrait pas s’oxygéner. Pas splendide comme perspective…

Lire aussi: