Home Culture On a regardé « Les Demoiselles du téléphone » sur Netflix et on vous...

On a regardé « Les Demoiselles du téléphone » sur Netflix et on vous la conseille

“Les Demoiselles du téléphone” n’est pas une nouvelle série mais il nous a fallu tout ce temps avant de nous y mettre. Depuis qu’on a découvert cette saga à la « Mad Men », c’est simple: on ne sait plus s’en passer.

La série espagnole « Las chicas del Cable » ou « Les demoiselles du téléphone » en français est sans doute l’une des séries les plus #GirlPower présente sur Netflix. Le pitch ? On suit quatre opératrices de la compagnie nationale du téléphone dans le Madrid des années 20. Comme vous l’aurez compris, nous sommes donc immergés dans une époque où les femmes qui travaillent se font rares, elles qui sont cantonnées à trois rôles : épouse, ménagère et mère. Mais la série met l’accent sur des héroïnes badass, qui ont fait le choix de la liberté et de l’autonomie, malgré tous les sacrifices et obstacles que cela demande. L’ouverture de la première compagnie de téléphone du pays mène des centaines de femmes à avoir accès à l’emploi…

Tous les thèmes sont esquissés, de l’indépendance financière au tabou de l’homosexualité féminine, en passant par l’avortement. On ne peut que ressentir une grande empathie à leur égard, d’autant plus que ces héroïnes nous rappellent à quel point nous, les femmes, venons de loin dans la lutte pour nos droits.

Des histoires de cœur

Que les romantiques se réjouissent : la série a également tout à fait de quoi les satisfaire ! L’amour est même au cœur de cette saga. Les épisodes retracent des romances rocambolesques, des amours impossibles et des triangles amoureux sulfureux. Avec toujours, des petites morales — parfois un peu gnangnan, on l’admet — sur l’amour, la passion, le désir et les désillusions. Ce qu’on aime particulièrement ? Les costumes magnifiques — dotés de plumes et de perles — qui nous plongent dans les années folles ; mais aussi la musique anachronique quasi omniprésente. Bémol, cela dit, pour les personnages assez caricaturaux, entre la femme archi-forte qui n’a peur de rien, la candide que tout effraye ou encore la femme fatale que les hommes s’arrachent.

D’autres séries à regarder:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.