Home Mode & Beauté L’industrie de la mode signe une charte pour le climat, c’est-à-dire?

L’industrie de la mode signe une charte pour le climat, c’est-à-dire?

H&M Group, Adidas, Zara, Esprit, Gucci, Balenciaga… au total 43 entreprises de l’industrie de la mode se sont engagées pour lutter contre le réchauffement climatique, lundi 10 décembre à Katowice en Pologne lors de la COP24.

En route vers une mode éco-responsable?

En signant la « Fashion Industry Charter for Climate Action« , traduisez la « Charte de l’industrie de la mode sur l’action climatique« , plusieurs grands noms de l’industrie de la mode réalisent un véritable pas vers une mode plus éco-responsable. Mais concrètement que dit cette charte présentée et approuvée par 43 entreprises, ce lundi 10 décembre à Katowice en Pologne lors de la conférence des Nations Unies sur le climat (COP24)?

Lire aussi: Voici pourquoi télécharger Good On You, l’app’ pour une mode éco-responsable

Les signataires se sont engagés à réduire leurs émissions de CO2 de 30% d’ici à 2030 et à atteindre une neutralité carbone pour 2050. Pour y arriver, ils doivent mettre en oeuvre et soutenir les 16 principes et objectifs qui se retrouvent dans la charte et qui ont été validés par l’ONG WWF. Plus concrètement encore, les 43 entreprises s’engagent à opter pour des matériaux à faible impact sur le climat, à ne plus installer de sources d’énergie à charbon dans leurs entreprises et chez leurs fournisseurs directs d’ici 2025, à mettre en place des mesures d’économies d’énergie, à faire des choix de matériaux durables et écologiques, à utiliser un transport bas-carbone…

Six groupes de travail ont été mis en place pour mettre en place une stratégie afin d’atteindre les objectifs.

Lire aussi: La mode moins polluante? Greenpeace note des progrès

Il y a du travail

Pour rappel, l’industrie de la mode représente en moyenne 10% des émissions de CO2. « Quand vous regardez l’industrie de la mode, notre histoire n’est peut-être pas la meilleure en matière de performances environnementales » reconnait Stefan Seidel, responsable « développement durable » chez Puma, évoquant notamment l’irrigation des champs de coton.

Les signataires? Puma, H&M, Adidas, Burberry, Salomon, Esprit, Guess, Gap, Hugo Boss, Inditex, Kering (Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga…) et Levi Strauss.

La charte reste ouverte pour de nouveaux adhérents, on espère que d’autres la signeront! 

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.