Home Mode & Beauté Les incroyables bienfaits du brossage à sec pour le corps

Les incroyables bienfaits du brossage à sec pour le corps

Il serait impossible de faire l’impasse sur le brossage de dents ou de cheveux. Et il devrait en être de même pour notre corps. Notre épiderme a en effet tout à gagner du brossage à sec, pratique beauté ancestrale s’étant perdue au fil du temps, au profit des crèmes, baumes et autres soins. Mais dont les bienfaits sont pourtant spectaculaires.

Pour en comprendre la logique – et la nécessité – il y a lieu de passer au crible l’organisme humain. La peau se compose de trois couches principales: l’épiderme, le derme et l’hypoderme, censées protéger le corps des toxines et bactéries et d’une perte de fluide. C’est ce qu’on nomme “la flore cutanée”. Sous l’épiderme, couche première, en contact direct avec l’extérieur, se trouve le derme, qui lui est parcouru de vaisseaux sanguins et lymphatiques et est riche en collagène et élastine, responsables de l’élasticité et de la fermeté de la peau. L’hypoderme de son côté forme un “film” protecteur séparant la peau des organes et os. En parallèle, le corps est constitué de 70% d’eau, dont une partie alimente la lymphe, présente dans le système lymphatique. À elle seule, la lymphe évacue 75 % des déchets de nos cellules, d’où l’importance qu’elle fonctionne de façon optimale.

Pourquoi le brossage à sec?

Car il présente de multiples bienfaits et vertus, aussi bien pour la beauté de la peau que pour la santé de l’organisme. Il stimule en effet la circulation sanguine, booste le système lymphatique par un principe de drainage et le système immunitaire. Il possède également une action exfoliante, qui réduit la peau d’orange et la cellulite. Frotter son corps à l’aide d’une brosse neutre, sans aucun produit, offre donc un double nettoyage. En surface, rendant la peau douce et améliorant la pénétration des cosmétiques, ainsi qu’en profondeur, notamment s’il se réalise sur les zones où se trouvent les principaux ganglions lymphatiques (aisselles, aine et cou).

Quelle est son origine?

Le brossage à sec est tout sauf une nouveauté puisqu’il est utilisé depuis des temps ancestraux, particulièrement en Asie, pour ses vertus anti-âge et détox. Son avantage étant qu’il ne demande aucun produit et convient à tous les épidermes, qu’il soient à tendance grasse ou sèche. En éliminant les cellules morts, il aide la peau à respirer plus librement et favorise l’effet des soins appliqués ensuite. La friction de la brosse aide également à oxygéner les tissus. L’ensemble de la pratique apporte donc des tissus raffermis, une désobstruction des pores et une sensation de légèreté. Rien d’étonnant dès lors à ce qu’elle soit plébiscitée depuis des centaines d’années.

Comment le pratiquer?

Il se révèle particulièrement agréable avant la douche, ou suite à une séance de sport. Il peut se réaliser aussi bien le matin, pour y puiser de l’énergie, que le soir pour se détendre en s’offrant un moment de reconnexion avec son corps. L’idéal est de commencer par la surface des pieds, via des mouvements circulaires, dans le sens horloger, puis de remonter progressivement sur tout le corps, en brossant toujours vers la direction du cœur. Il ne faut pas appuyer trop fort, le but n’étant pas d’irriter l’épiderme, mais simplement appliquer une pression en douceur, en accentuant ses mouvements et leur durée sur les zones touchées par la cellulite. Une fois le brossage achevé, rincez-vous à l’eau claire pour éliminer les cellules mortes. Évitez de toucher les éventuelles zones irritées pour ne pas ressentir de sensation de brûlure.

Choisir sa brosse

Il est essentiel de trouver un modèle qui mêlera fermeté et douceur et surtout assurera une bonne prise en main. On privilégie de base une brosse à poils souples, en fibres naturelles. Certain.e.s préféreront avoir un manche, d’autres au contraire opteront pour une version avec anse où placer sa main. Cela demeure de l’ordre du choix personnel. L’essentiel est de parvenir à atteindre aisément toutes les zones du corps, y compris le dos. À savoir: un gant de crin est tout aussi efficace.

À lire aussi: