Home Lifestyle Un militant antiraciste enlace un néonazis

Un militant antiraciste enlace un néonazis

Jeudi 19 octobre, plusieurs militants antiracistes se sont rendus sur le campus de Gainseville, en Floride. C’est là qu’un homme noir a enlacé un néonazis en lui  cette simple question: « Pourquoi tu me fais, mec? Hein? »

Jeudi dernier, le suprémaciste blanc, figure de l’extrême droite américaine, Richard Spencer, se rendait sur le campus de Gainsville en Floride. Ce riche héritier de 39 ans, fan de Donald Trump, souhaite normaliser le racisme et faisait d’ailleurs partie des organisateurs de la manifestation « Unite The Right Rally », qui s’était déroulée à Charlottesville le 12 août dernier. Faisant un mort, beaucoup de blessés et des millions de personnes dégoûtées de s’apercevoir de la méchanceté de certains humains. La venue de cet homme sur un campus universitaire a provoqué la colère des plusieurs étudiants et militants antiracistes, qui s’étaient donnés rendez-vous pour manifester.  Richard Spencer a donc été accueilli par des hués et des « Rentre chez toi, Spencer! ». Plus tard, pendant son discours, des manifestants ont aussi eu l’idée de crier plus fort pendant son discours pour couvrir le son de sa voix.

Mais l’événement a évidemment également attiré des personnes qui soutenaient Richard Spencer. L’un, d’ailleurs, a fendu la foule, vêtu d’un t-shirt estampillé de croix gammées. C’est là qu’un geste assez particulier, pour le moins bouleversant, s’est produit: un homme noir, qui faisait partie des manifestants antiracistes, l’a arrêté, et l’a pris dans ses bras, en lui demandait « Pourquoi tu me fais, mec? Hein? » Le néonazi s’est laissé faire, contre toute attendre. Le militant a confié à New York Daily News:

J’aurais pu le frapper, j’aurais pu lui faire mal… Mais quelque chose en moi s’est dit : ‘tu sais quoi ? Il a juste besoin d’amour. C’est un pas dans la bonne direction. Un câlin peut changer le monde, poursuit cet entraîneur de football. Ce sont des gens comme Richard Spencer qui creusent le fossé entre les gens.

 

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.