Home Lifestyle Adresses TESTÉ POUR VOUS: une nuit en glamping à Disneyland Paris!

TESTÉ POUR VOUS: une nuit en glamping à Disneyland Paris!

Passer une nuit exceptionnelle dans le parc d’attractions qui nous fait toutes rêver ? On l’a fait, on vous raconte.

Cet été, les films “Le Roi Lion” et “Le Livre de la Jungle” seront mis à l’honneur à DisneyLand Paris à travers un tout nouveau spectacle baptisé « Les rythmes de la terre ». À cette occasion, le parc a organisé un grand concours européen pour désigner deux chanceux qui auraient l’opportunité de vivre une expérience unique et hors du commun : passer une nuit de rêve sur le site de Disneyland Paris. Pour relayer cette incroyable aventure, il fallait un journaliste. Devinez quelle rédaction a été contactée? Eh oui, celle de Flair!

Après tirage au sort pour départager toutes les journalistes qui avaient envie d’en être, c’est finalement l’unique garçon de la rédaction (un comble !), Maxime, notre vidéaste, qui a remporté la mise (en rendant au passage toute la rédac verte de jalousie), et a pu découvrir les coulisses du spectacle en exclusivité. Avec en bonus, une nuit dans un camping super glamour dressé pour l’occasion. Récit d’un séjour exceptionnel qu’il n’est pas près d’oublier.

Lire aussi: TESTÉ POUR VOUS: un séjour de rêve dans les hôtels de Disneyland Paris

Les coulisses d’un énorme projet

20 ans! Exactement 20 ans que je n’avais plus mis les pieds à Disneyland Paris. Vous imaginez donc la joie quand mes collègues m’ont annoncé que j’étais sélectionné pour me rendre sur place… Wouhouuuu let’s go!

Arrivé sur place, l’excitation est à son comble. Après quelques brèves consignes reçues sur le programme de la journée, on nous demande de n’emporter avec nous que le strict minimum. “Remplissez ce tote bag avec juste ce dont vous aurez besoin sur le camp”. Euh…ok…À quelle sauce va-t-on être mangé?

Tout commence avec la traditionnelle parade, puis une rencontre avec Christophe Leclercq, metteur en scène du spectacle, histoire de nous mettre un peu l’eau à la bouche…

“Un tout nouveau spectacle dans un tout nouveau théâtre” nous annonce-t-il d’entrée. Les traits tirés et les quelques bâillements nous font comprendre que la nuit a dû être rude: “on est en bonne voie, on a terminé la première partie du spectacle. On est en train d’avancer sur la deuxième. On est encore avec nos casques et nos chaussures de sécurité car la nuit, on retouche encore aux décors.”

Coach vocal, coach manager acrobatique, chorégraphe, chef décors…Tous sont présents et semblent s’être donnés à mille pour cent afin de rendre l’événement inoubliable.  Sur les images qui nous sont diffusées, le travail semble colossal. Des heures et des heures de répétitions, d’entrainements et de choix artistiques ont été mises en oeuvre pour que tout soit opérationnel dans une semaine.

Le Roi Lion et les rythmes de la terre

La trame du spectacle est simple: on suivra le parcours initiatique d’un jeune homme vers l’âge adulte, à travers les différentes chansons du film. “On ne va pas retrouver les personnages Disney sur scène, ni de masques ou de marionnettes. On a vraiment travaillé sur des humains.”

Pas de panique pour autant, vous retrouverez bien les véritables chansons du Roi Lion…même si une touche de modernité y sera apportée. “Steve Sidwell nous a rejoint sur le projet: il a déjà collaboré avec Ariana Grande, Robbie Williams et a travaillé sur de grandes comédies musicales. Le résultat est remarquable!” affirme Christophe Leclercq.

Pour accueillir ce spectacle total, il fallait une scène de choix. Exit donc le “Chaparral”, l’ancien théâtre, et place à un nouveau théâtre repensé dans le but de vivre le show à son maximum. Avec ce nouveau théâtre en amphithéâtre, chaque spectateur aura une place de choix pour admirer la féerie: “Quel que soit l’endroit où vous serez assis, vous aurez une vue d’ensemble. C’est fabuleux! Il n’y a aucune mauvaise place, vous ne louperez rien.” confirme Olivier Dusautoir, scénographe.

Des tam-tams géants imbriqués les uns dans les autres composeront le décor. Enjoué, Olivier explique: “On parle ici de tam-tams de 8 mètres de diamètre! C’est très haut, très grand et très large.”

Ici, chaque détail compte. Entre les subtilités rythmiques, les danses endiablées, les acrobaties millimétrées et le décor gigantesque, rien n’est laissé au hasard. “Le spectacle dure 30 minutes mais on aura l’impression que ça aura duré 2h tellement le show est dense et qu’il y a de choses à voir.” nous dit Christophe Leclercq. “Pas le temps de s’ennuyer! Je suis convaincu qu’il faudra aller le voir plusieurs fois pour percevoir tous les éléments”.

Le spectacle aura lieu 4 fois par jour, du dimanche 30 juin au dimanche 22 septembre, et aucun supplément ne vous sera demandé (seul le ticket d’entrée du parc sera nécessaire).

“On ne va pas tarder à y aller, on a encore beaucoup de choses à terminer!” conclut le metteur en scène. Quant à nous, on continue la suite de notre aventure.

Les aventuriers du campement perdu

L’après-midi, une nouvelle surprise nous attend. On nous propose de participer à une course au trésor dans le parc. L’objectif? Retrouver le campement où nous passerons la nuit.

Entre devoir répondre à des questions en lien avec le parc, rechercher une épée dissimulée dans le décor à l’aide d’une paire de jumelles ou encore découvrir un code secret grâce à une boussole et une lampe torche, on peut dire que nos méninges ont été mises à rude épreuve!

1 / 8
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Glamping Disneyland
Glamping Disneyland

Copyright: @disneyland

Après une course endiablée, nous arrivons finalement à découvrir l’emplacement du lieu gardé secret. Tour à tour, à travers les broussailles, nous entrons sur le campement. Et quelle surprise! De belles tentes avec de grands lits doubles sont éparpillées ci et là autour d’un grand feu de camp.

Des bouteilles de Champagne estampillées Disney et des peluches à l’effigie des films sont disposées devant chaque hébergement. Un accueil magistral.

Au centre du campement, des banquettes hyper confortables entourent le grand brasier. Imaginez-vous donc sous un ciel étoilé blotti sous un plaid autour du feu à chanter les chansons de Disney accompagné à la guitare. On peut difficilement rêver mieux… Magique !

Baloo et le Roi Louis seront même conviés à la fête pour une petite danse improvisée.

“Nous avons encore une surprise pour vous!” nous annoncent gaiement les organisateurs. C’est ainsi que vers deux heures du matin, le parc complètement vidé de ses visiteurs du jour, nous retournons dans l’allée centrale face au château. Un éléphant, un rhinocéros, une girafe et un bison nous attendent sagement. “Nous vous présentons en exclusivité les futurs chars de la parade”. Colorés, minimalistes et articulés manuellement, ils ne ressemblent en rien à ce qui a déjà été fait auparavant. On est tous bluffés. Une seule consigne nous est donnée: pas de photos ni de vidéos afin de ne pas spoiler les futurs vacanciers.

De retour sur notre camp, des danseuses orientales et un orchestre indien nous tiendront éveillés jusqu’aux petites heures de la nuit. Le glamping (contraction du mot “glamour” et “camping”) était éphémère et créé uniquement pour l’occasion mais aura il réussit à mettre tout le monde d’accord.

Disney pluvieux, Disney heureux

Après une nuit fort courte, nous sommes tous réveillés par la pluie qui s’abat fortement sur nos tentes. Le petit déjeuner est à l’image du séjour, magique.

La pluie ne freine pas nos ardeurs, et on se met ensuite en route dans le parc afin de profiter encore un peu des attractions. Après quelques heures de looping, des étoiles plein nos yeux et de la douceur plein nos coeurs, il est temps pour nous de retourner à la maison. Tous, nous nous promettons de revenir vivre l’expérience. Le Roi Lion n’est pas mort, longue vie au Roi Lion.

Copyright: @disneyland

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.