Home Lifestyle Adresses TESTÉ POUR VOUS: La Canne en Ville, élu découverte de l’année au...

TESTÉ POUR VOUS: La Canne en Ville, élu découverte de l’année au Gault & Millau 2019

Jean-Jacques Deneyer

Depuis le mois de septembre, le chef Kevin Lejeune et sa compagne Virginie Essers ont pris les commandes du restaurant « La Canne en Ville » situé dans le quartier du Châtelain à Bruxelles. Une reprise qui démarre sur les chapeaux de roues!

Repéré par le Guide Gault & Millau, le restaurant a déjà obtenu le prix de la découverte de l’année. On a testé sa cuisine lors d’un lunch. Voici ce qu’on en a pensé!

Un resto gastro

Le voiturier placé à l’entrée de « La Canne en Ville » annonce la couleur: on est dans du haut de gamme. Je n’ai pas fait appel à lui pour garer ma modeste Twingo dans la rue mais le service vaut la peine d’être mentionné. À 30 ans, Kevin Lejeune, a secondé pendant une dizaine d’années le célèbre chef David Martin au restaurant, doublement étoilé, « La Paix », à Anderlecht. Le temps était venu pour lui de voler de ses propres ailes. À la tête de son propre établissement, son ambition consiste à proposer une cuisine gastronomique moderne à base de produits de saison, un maximum locaux et bio.

Le cadre

Kevin Lejeune et sa compagne ont gardé les murs revêtus de carrelages anciens qui font tout le charme de « La Canne en Ville », traces de l’époque où c’était encore une boucherie. Le restaurant est divisé en petites pièces cosy, la déco et la vaisselle sont canon. On adore l’idée de déguster des assiettes gastronomiques et boire du champagne premier cru dans une ambiance conviviale, confortable et de bon goût, sans trop de courbettes de la part du personnel, discret et à l’écoute.

La cuisine

Nous avons goûté le lunch à 41 euros composé de 3 mises en bouche et de 3 services. Le menu n’est pas affiché à la carte. Il change tous les jours et est présenté oralement. Faites confiance au chef et laissez-vous surprendre par ses compositions originales. En entrée, nous avons goûté des noix de Saint-Jacques, du chou pointu braisé et yuzu. En plat, on a eu droit à du canard sauvage, topinambours, boudin de cuisses, trompettes de la mort et moutarde miso. Last but not least, le dessert était composé de coings au foin, glace au café, fondant au chocolat et crème brûlée. Verdict: on s’est régalé du début à la fin et avons été accueillies comme des Reines. Ici, on ne vient pas simplement manger mais vivre une expérience gustative. « La Canne en Ville » est le resto idéal pour se faire plaisir un midi ou un soir, goûter une cuisine haut de gamme, dans un cadre agréable mais loin d’être guindé. Une belle découverte…comme Gault & Millau l’avait prédit!

En pratique

« La Canne en Ville » est situé rue de la Réforme, 22 à 1050 Bruxelles. Le restaurant est ouvert du mardi au samedi en soirée et du mercredi au vendredi, de midi à 14h. À l’heure du lunch, un menu 2 services coûte 28€. Le menu 3 services est à 41€ et 57€ avec la sélection de vin comprise. Vous pouvez également commander un menu 4 services (à partir de 60€) ou 5 services (à partir de 74€), disponibles midi et soir. Toutes les infos se trouvent sur le site Internet.

On a aussi testé:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.