Home Lifestyle 3 femmes nous racontent la nuit la plus torride de leur vie

3 femmes nous racontent la nuit la plus torride de leur vie

Getty

Bien qu’il soit intéressant de ne pas le négliger, l’orgasme ne doit pas forcément constituer une fin en soi lors d’un rapport, la bienveillance, le plaisir, l’apprentissage de son propre corps et de son bien-être en constituant déjà un magnifique cadeau, riche en sensations. 3 femmes ont accepté de nous raconter leur meilleur moment intime et de nous partager cette expérience sexuelle, orgasme compris… ou non, qui les a marquées.

Se découvrir soi-même constitue une étape importante dans le plaisir au lit. Connaître son corps, savoir ce qui nous plaît, tester de nouvelles choses… Se faire du bien, seul·e ou avec quelqu’un, n’apporte que du bon.

Des premières expériences en solo

« Je me souviendrai toute ma vie de mon premier orgasme, raconte Léa*. Je devais avoir 14 ans et j’étais seule dans ma chambre. J’avais déjà plusieurs fois remarqué que la façon dont je me tenais, que ce soit sur une chaise ou en croisant mes jambes par exemple, pouvait me procurer des sensations fortement agréables. C’est pourquoi un jour j’ai profité d’être seule pour me masturber, pour la première fois de ma vie. J’étais tellement fascinée par les ressentis que mon corps pouvait me procurer que j’ai du jouir 3 ou 4 fois. Depuis, je n’ai cessé d’en apprendre encore et encore sur moi ». Pour sa part, Marine* le reconnaît, la masturbation, ça a commencé tôt aussi. « J’ai eu du mal à mettre des mots sur mon orientation sexuelle et même si je ne ressentais pas de pression extérieure par rapport à ça, je me devais, pour mon bien-être personnel, de le savoir, purement et simplement. Même si au fond de moi, je savais en réalité que j’étais lesbienne, il fallait aussi que je sache le formuler et que je puisse m’assumer. La recherche de ma propre personne est aussi passée par le plaisir et l’apprentissage de mon propre corps. Et j’ai commencé assez tôt à découvrir ce qui se passait entre mes cuisses. Et je dois bien le reconnaître: ça m’a été super utile. Grâce à ça, j’ai pu très vite avoir des rapports sexuels intéressants, où je ne m’ennuyais pas et où je pouvais facilement guider la personne. » Pour Marie*, la découverte s’est faite via sa première relation. « J’ai été en couple très jeune et je suis restée toute mon adolescence avec un seul et même garçon. J’ai tout découvert avec lui. Il a été ma première fois pour pas mal de choses au lit. À aucun moment de notre relation, je n’ai senti le besoin de me découvrir moi-même, simplement car je n’en voyais pas l’utilité. Et puis quand ça s’est fini entre nous, je me suis retrouvée célibataire, avec l’incapacité totale de me taper des coups d’un soir. J’ai essayé, mais ça ne me convenait pas. Le one shot, très peu pour moi. J’ai alors commencé à me découvrir autrement qu’à travers le corps et les gestes d’un homme. Ça a été la porte ouverte à de nouvelles sensations et ça a changé mes rapports futurs, c’est clair et net ».

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi: