Home Lifestyle Job Télétravailler en pyjama: vraie ou fausse bonne idée?

Télétravailler en pyjama: vraie ou fausse bonne idée?

Woman in her 30s working from home, sitting at desk in bay window, listening on the phone, laptop on desk

Sauter du lit à sa chaise de bureau sans passer par la case salle de bain, le paradis? Pour avoir expérimenté, à de nombreuses reprises, télétravailler en pyjama, voici ce que l’on en pense.

Pour que les choses soient bien claires, il n’y a évidemment strictement aucune règle formelle quant à votre tenue vestimentaire lorsque vous travaillez de la maison. Tout le monde fait comme bon lui semble, c’est ça la règle. Mais si vous envisagez de télétravailler en pyjama dans les prochains jours, voici notre avis sur cette expérience testée et non approuvée!

On ne va pas se mentir, il n’y a rien de plus tentant que de bosser en pyjama. Les avantages semblent multiples; régler son réveil à la dernière minute, être dans une tenue ultra confortable, se rappeler cette époque où enfant il nous arrivait de traîner des journées entières en pyjama, ne pas devoir être tirée à quatre épingles… Et pourtant, si vous testez l’expérience, vous allez probablement vite déchanter.

Le homeworking en pyjama, ça craint et ça déprime

Au-delà du fait que rester dans les vêtements avec lesquels on a dormi est légèrement crado (mais bon passe encore pourvu de ne pas remettre ce pyjama le soir), voici d’autres aspects qui nous font fuir la pratique. En zappant la case douche/débarbouillage/brossage de dent… c’est comme si on empêchait son corps et son esprit de vraiment se réveiller. Tout au long de la journée, vous aurez cette désagréable impression que vous êtres à moitié endormi, pas au summum de votre forme voire pas très productif…

Il y a 12h aussi, heure où tout s’empire, heure des premiers regrets. À ce moment-là, on a l’impression que le monde entier s’est réveillé et est en action (le soleil brille, les voitures circulent, le jt va commencer, etc.) sauf nous. C’est aussi l’heure à laquelle, on conscientise qu’on ne sent pas la rose et que le manque d’interaction sociale pèse. Certes, on pourrait aller acheter un sandwich mais on est en pyjama… Et puis, il y a 17h, l’heure de déprime intense. À ce moment-là, on pue vraiment, on se rend compte qu’on a pas mis le bout du nez dehors, on a l’impression que la journée est presque terminée et pour peu que l’on a rien de prévu le soir, on ne sait pas si ça vaut la peine de s’habiller, on est envahi par un sentiment de culpabilité, dégoût de soi, grande déprime et on se dit plus jamais!

Bref, personnellement, on vous déconseille vivement le télétravail en pyjama. Par contre, ceci ne veut pas dire, qu’il faut s’habiller en grande pompe. Une douche, un jogging et une peau non maquillée constituent notre équipement préféré lorsque l’on est en homeworking. Le petit plus pour vraiment se sentir au top du top? Une balade de 10 minutes avant de commencer à bosser. Les raisons? L’air frais active et réveille aussi bien le corps que l’esprit, ça dérouille les jambes et ça permet de respirer au moins une bonne bouffée d’air frais sur la journée.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.