Home Lifestyle Job Attention, le télétravail nuit à votre santé mentale

Attention, le télétravail nuit à votre santé mentale

Le travail, c’est la santé? Peut-être, mais contrairement aux idées reçues, le télétravail, lui, serait plutôt l’inverse. Anxiété, dépression,… Travailler depuis la maison n’a pas que du bon.

C’est Business Insider qui s’est intéressé aux effets néfastes du télétravail, repérés par Mathilda Hautbois pour Slate. En 2017 déjà, un rapport des Nations Unies révélait que  41% des personnes qui télétravaillent avaient signalé des niveaux de stress élevés, contre 25% seulement des employés de bureau. Surprenant? Pas tant que ça: en floutant la frontière entre vie privée et vie professionnelle, voire même, en l’effaçant complètement, accessibilité permanente grâce à la technologie oblige, le travail à domicile ne fait pas du bien à la santé mentale. Une étude réalisée par l’assureur maladie allemand AOK révélait ainsi que la hausse de la liberté associée au télétravail est aussi source de stress, car le travailleur ne parvient plus à faire la distinction entre temps de travail et temps libre. Difficile, de vraiment déconnecter et de se recentrer quand téléphone, portable et tablette sont un rappel constant que le travail n’est qu’à un clic. Une proximité virtuelle, certes, mais une distance réelle, qui joue également un rôle sur le mental des travailleurs à distance.

1 Belge sur 5 concerné

En effet, les personnes qui multiplient les jours de travail à domicile finiraient par se sentir exclues des relations de travail, avec sentiment d’exclusion et de paranoïa (« les autres parlent sur moi ») à la clé. Résultat, là où techniquement le télétravail est un privilège, l’occasion de bosser dans un environnement plus agréable et moins stressant, pour beaucoup, cette option finit par causer stress, anxiété et dépression. Autre résultat néfaste? Le corps souffre aussi de ce nouveau mode de travail nomade. Ainsi, selon les données recueillies par l’Inami, les incapacités de travail liées aux problèmes visuels et aux troubles musculo-squelettiques ont augmenté de 78% en 10 ans. À la maison, on ne prend pas forcément le temps d’investir dans une chaise de bureau de qualité, encore moins de l’ajuster, et résultat, problèmes de nuques et de dos ou encore tendinites s’enchaînent. Et pourtant, le télétravail séduit: selon une enquête diffusée en septembre dernier par l’institut Vias et le SPF Mobilité, un peu plus d’un Belge sur cinq ferait du télétravail. Quatre télétravailleurs sur 10 en feraient en moyenne un jour par semaine, et deux sur 10, deux jours, avec des effets positifs sur la circulation: selon le SPF Mobilité le télétravail a des effets bénéfiques sur la sécurité routière, et constituerait une partie de la solution « pour démêler la mobilité » à Belgique. Et pour éviter les sorties de route, aux travailleurs de préserver la distinction entre vie privée et vie professionnelle, même si deux jours semaines, leur bureau s’installe à la maison.

Lire aussi : 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.