Home Lifestyle Technologie L’horreur: voici le bracelet qui surveille ses employés au travail

L’horreur: voici le bracelet qui surveille ses employés au travail

Packages flow on an assembly line in preparation for their postage at the Amazon logistics centre in Pforzheim, Germany, 29 November 2017. The world's largest mail-order company has prepared for the Christmas business with 500 seasonal employees at the location Pforzheim. About 1400 permanent employees work at the logistics centre, which opened in 2012. Photo: Uli Deck/dpa Reporters / DPA

Amazon vient de déposer un brevet pour la création d’un bracelet qui surveillerait la position des mains de ses employés afin de vérifier qu’ils soient actifs.

C’est le New York Times qui l’annonce: Amazon vient de déposer deux brevets plutôt inquiétants qui visent à créer un bracelet qui permettrait de surveiller au plus près l’activité des employés de la boîte.

Imaginez un bracelet, autour de votre poignet, qui calculerait le temps de vos pauses déjeuners, le temps que vous passez au petit coin et qui informerait directement votre employeur s’il juge que vous avez dépassé de quelques minutes le temps qui vous est octroyé!

Si Amazon est une entreprise bien connue pour ses méthodes de management assez strictes, la création de ce bracelet dépasse clairement toutes les limites!

Optimiser le temps de travail

Selon Amazon, plus qu’une méthode managériale stricte, voire inacceptable, ce bracelet permettrait surtout aux employés qui travaillent dans les entrepôts de la chaîne de distribution d’optimiser leur temps de travail. Son but serait surtout de vérifier la position des mains des employés et de les corriger, par des petites vibrations, s’ils sont en possession du mauvais colis, par exemple!

Cette invention est encore loin de voir le jour mais suscite déjà quelques questionnements et critiques vis-à-vis du traitement du personnel.

Plus de nouvelles technologies: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.