Home Lifestyle Société Une ado utilise son tuto make-up pour attirer l’attention sur la persécution...

Une ado utilise son tuto make-up pour attirer l’attention sur la persécution des Ouïghours

Feroza Aziz a beau avoir 17 ans seulement, l’adolescente américaine a déjà plus d’un tour dans sa trousse à maquillage, et elle l’a prouvé en détournant un tuto beauté sur TikTok pour attirer l’attention sur la persécution des Ouïghours en Chine. Une vidéo engagée qui n’a visiblement pas été au goût de tout le monde puisque le compte de Feroza aurait été suspendu.

Armée de son recourbe-cils, l’adolescente s’en prend au traitement dont sont victimes les Ouïghours, une minorité ethnique et religieuse chinoise ennemie de longue date du régime, et aujourd’hui traquée et enfermée dans des camps. Face caméra, l’adolescente prétend d’abord réaliser un tuto maquillage comme il en pullule sur la toile, avant d’entrer dans le vif du sujet.

Vous allez commencer par prendre votre recourbe-cils et l’utiliser sur vos cils, puis vous le déposez et vous vous servez du téléphone avec lequel vous regardez cette vidéo pour vous documenter sur les persécutions dont sont victimes les Ouïghours »

TikTok ‘makeup tutorial’ goes viral

A US teenager’s TikTok ‘makeup tutorial’ raising awareness on China’s treatment of Uighurs has gone viral.

Posted by Al Jazeera English on Wednesday, November 27, 2019

Feroza a rapidement attiré l’attention des internautes et des médias avec son tuto beauté engagé, qui a très vite comptabilisé des centaines de milliers de vues et de mentions « j’aime »… Avant que le compte de l’adolescente ne soit suspendu. Simple erreur technique, coïncidence malvenue? Peut-être. Mais sachant que TikTok est développée par l’entreprise chinoise ByteDance, difficile de ne pas y voir une tentative moyennement subtile de contrôler le discours sur la situation des Ouïghours. Feroza s’est en tout cas empressée de dénoncer la situation, capture d’écran à l’appui.

Quelques heures plus tard, son compte était à nouveau en ligne, un contretemps que l’adolescente a décrit comme « très suspect ». De son côté, ByteDance affirme que le compte de Feroza Aziz a en réalité été momentanément suspendu parce que l’adolescente avait publié une vidéo où l’on apercevait une image d’Oussama ben Laden, ce qui contrevient aux politiques interdisant le contenu terroriste sur TikTok. Ironie du sort, c’est précisément parce qu’ils sont musulmans et accusé de soutenir les mouvements terroristes que les Ouïghours sont actuellement persécuté par le gouvernement chinois, qui les enfermerait notamment dans des camps où ils sont forcés de renoncer à leur religion. Un million d’Ouïghours seraient actuellement prisonniers de camps de rééducation, soit un véritable « génocide culturel » selon la convention des Nations Unies relative au génocide. Et tout le maquillage médiatique entrepris par la Chine ne parvient pas à le masquer…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.