Home Lifestyle Société Sexiste, Netflix? Les hommes grands gagnants du petit écran

Sexiste, Netflix? Les hommes grands gagnants du petit écran

Crunchy snack; Shutterstock ID 550408042; Purchase Order: -

Non content d’être le leader mondial du streaming, Netflix veut aussi s’illustrer du point de vue de la diversité, comme il l’a prouvé en juin dernier en lançant “strong black leads” afin de montrer des personnages noirs non stéréotypés à l’écran. Mais quand il s’agit de la parité hommes-femmes, par contre, il reste du chemin à faire.

C’est en effet ce qu’il ressort d’une analyse minutieuse réalisée par Numerama de la proportion de femmes dans les acteurs/réalisateurs/scénaristes de chaque série originale Netflix. Soit pas moins de 115 séries, et 1912 épisodes. Résultat? 15 220 apparitions d’acteurs à l’écran, contre 11 280 apparitions d’actrices, soit 57% d’hommes et 43% de femmes. 6 séries sur 10 comptent plus d’acteurs que d’actrices au générique, moins de 3 séries sur 10 ont la proportion inverse, et seule une série sur 10 est respecte la parité des sexes dans son casting. Parmi les séries les plus masculines de la plateforme, on retrouve Narcos, Trailer Park Boys ou encore Suburra, qui ont pour point commun d’avoir un trio d’acteurs principaux 100% masculins.

Mais heureusement, si les hommes dominent encore les statistiques, les femmes bataillent ferme pour gagner leur place à l’écran. Notamment via des séries féminines sans pour autant être girly, où les femmes prennent le pouvoir: Glow, Gypsy, Orange is The New Black ou encore la série jeunesse Amandine Malabul mettent les femmes à l’honneur. La déception du classement? Quoi que son titre en dise, et bien que la série soit basée sur le livre autobiographique de Sofia Amoruso, #Girlboss compte un casting où les acteurs masculins sont majoritaires. Peut mieux faire…

via GIPHY

Et si le classement de Numerama démontre que la parité des sexes n’est pas encore acquise sur Netflix, il souligne aussi à quel point les clichés ont la peau dure. En effet, si on retrouve 85% de personnages féminins dans les séries familiales et 78% dans les séries romantiques, la proportion baisse à 21% quand on étudie les séries d’aventure… Où les acteurs masculins règnent en maître, tout comme dans les séries de crime et d’action. Une perpétuation du cliché de la “faible femme”, qui a aussi des répercussions négatives sur l’aspect technique des séries: on retrouve en effet seulement 16% de femmes à la réalisation. Un scénario déplaisant qui rappelle qu’à l’écran comme dans la vie, le chemin est encore long avant d’enfin exploser le plafond de verre.

Lire aussi: 
“Leading Lady Parts”, la vidéo qui dénonce le sexisme à Hollywood
Netflix va intégrer des pubs entre deux épisodes de série
Jenifer Aniston dénonce le sexisme qu’elle subit dans la presse