Home Lifestyle Société Le printemps est archi pourri mais l’été s’annonce chaud et sec

Le printemps est archi pourri mais l’été s’annonce chaud et sec

Météo Belgique - Getty
Météo Belgique - Getty

La météo exécrable qui a (presque) gâché la réouverture des terrasses n’est pas le fruit du hasard. C’est ce que l’on apprend aujourd’hui sur La Première, la radio de la RTBF. Xavier Fettweis, climatologue à l’ULiège, a expliqué pourquoi ce printemps était particulièrement pourri.

De la pluie, des grêlons, des orages, parfois un ou deux rayons de soleil puis rebelotte, la météo de ces dernières semaines a le don d’agacer les Belges désireux·ses de sortir prendre l’air et un petit verre. Mais il y aurait une raison particulière qui explique ce temps loin d’être digne d’un printemps ensoleillé. Explication de Xavier Fettweis.

Printemps pluvieux, été heureux

Tout d’abord, l’expert rappelle que la Belgique a vu passer un vortex polaire cet hiver, vortex qui se crée au-dessus des pôles. “Autour du vortex, il y a un grand courant atmosphérique qui s’appelle le jet stream. Normalement, ici, la circulation de l’air se fait d’ouest en est. Mais quand le jet stream commence à osciller, on a une circulation sud-nord ou nord-sud. Ici, pour le moment, on a une circulation globalement nord-sud, donc on a de l’air froid tout le mois d’avril et ici encore au cours du mois de mai”. Le problème, c’est que la situation est loin d’être terminée. Il est donc probable qu’on subisse encore ces courants froids pendant un petit temps avant de passer un été clément.

Heureusement, les prévisions annoncent un mois de juin “relativement normal” et surtout… Un mois de juillet chaud, ensoleillé et sec et un mois d’août plus chaud que d’habitude! Voilà donc qui promet de beaux moments au soleil pour rattraper tout ce temps trempé·e·s sous nos K-way.

‘Source: RTBF

Lire aussi: