Home Lifestyle Société Pourquoi les militantes démocrates se déshabillent aux USA

Pourquoi les militantes démocrates se déshabillent aux USA

Ce mardi 6 novembre, ce sont les élections de mi-mandat outre Atlantique, et dans l’Amérique de Trump, il est plus urgent que jamais d’aller voter. Pour secouer les esprits (et encourager à voter bleu demain) une poignée de militantes démocrates n’ont pas hésité à poser dénudées.

Nudité gratuite, simple campagne choc, tentative de s’approprier les méthodes des Femen? Non, non et non. Si Dawn Robertson a décidé de tomber la robe (la quadra américaine est diplômée en droit de la prestigieuse université d’Harvard) et d’inciter d’autres femmes à faire comme elle, c’est non seulement pour inviter les démocrates à aller voter mais aussi pour rappeler aux autres électeurs l’importance de s’opposer aux républicains. Républicains, qui, rappelons-le, ont permis l’élection de Donald Trump en le choisissant comme candidat aux présidentielles. Un président dangereux et imprévisible, qui ne tourne jamais sa langue dans sa bouche, comme par exemple quand il a dit qu’il fallait « grab them by the pussy », soit « les attraper par la chatte », en français dans le texte. Un commentaire aussi indigne et vomitif qui a inspiré Dawn, dont la campagne de protestation s’appelle « Grab Them By The Ballot », soit « attrapez-les par le bulletin de vote ».

Et le choix des clichés n’est pas innocent puisqu’ils s’inspirent d’une série photo réalisée par Anja Shutz en 2016, sa campagne s’étant malheureusement soldée par un échec à l’époque et l’élection de Trump à la Maison Blanche. Pour sa série, Dawn Robertson a choisi 9 femmes au hasard, recrutées dans la rue. Elles sont de tous âges, tailles et orientations sexuelles, l’une d’elles est même transgenre, mais un point commun les rassemble: toutes ont accepté de poser entièrement nues, avec un bulletin de vote en guise de cache-sexe. Le message que Dawn tient à véhiculer

J’ai envie que ces clichés encouragent les femmes et les communautés marginalisées à aller voter. Je veux que ces gens sachent que leur voix compte et que l’heure est grave.

Un message important, mais dont la méthode de diffusion choisie n’a pas plus à tout le monde. Sur Twitter, une internaute a notamment fait savoir son mécontentement en soulignant que « ce n’est pas comme ça qu’on redonne du pouvoir aux femmes. Rhabillez-vous et appuyez vos arguments« . Un argument qui ne convainc pas Dawn Robertson: « les hommes ont sexualisé et monétisé le corps des femmes, mais ce genre de photographies rend justement le pouvoir aux femmes ». Un pouvoir qu’elles auront l’occasion d’afficher fièrement ce mardi: selon les analystes politiques, jamais aucune élection n’aura autant mobilisé les femmes, qu’il s’agisse des électrices ou des candidates, certaines ayant décidé de changer entièrement de carrière et de s’inscrire sur les listes pour contribuer au changement. Pssst, Donald, tu sais who run the world? GIRLS!

Lire aussi:
Ca y est, Donald Trump a complètement perdu la tête
L’ambassadrice des droits des femmes choisie par Donald Trump compare l’avortement au génocide des juifs
Et si le scénario glaçant de Handmaid’s Tale était sur le point de devenir réalité?

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.