Home Lifestyle Société Pourquoi la Belgique est plus stricte que ses voisines pour la Noël

Pourquoi la Belgique est plus stricte que ses voisines pour la Noël

Pourquoi la Belgique est plus stricte à la Noël - Getty Images
Pourquoi la Belgique est plus stricte à la Noël - Getty Images

Un.e invité.e maximum par foyer, deux en cas de personne isolée, et tout le monde au lit à minuit: cette année, mesures sanitaires oblige, on dirait bien que c’est le Grinch qui a imaginé la Noël. D’autant que pour en remettre une couche, les mesures sont beaucoup plus sévères en Belgique que chez les voisins directs. Mais pourquoi au fait?

Les mauvaises langues répondront que c’est parce que ces derniers mois, plusieurs villes belges ont eu “l’honneur” d’être en tête des contaminations européennes. Invité ce dimanche soir sur le plateau du RTL INFO, Yves Van Laethem, porte-parole inter-fédéral, a apporté quelques précisions supplémentaires pour mieux comprendre pourquoi, ainsi que l’a souligné le 1er Ministre Alexander De Croo lors de l’annonce des nouvelles mesures, cette année Noël sera “plus intime”. Sans déc’.

Risque zéro à la Noël

Et pourtant, pour Yves Van Laethem, ce n’est pas tant la Belgique qui est stricte que ses voisins et voisines qui abordent la Noël de manière un peu trop décontractée. La faute à ce fameux taux d’infection qui a atteint des sommets dans notre plat pays il y a quelques semaines.

Épidémiologiquement, nous ne sommes pas encore en excellente position. Nous sommes à peu près au niveau du mois d’avril où il n’y avait pas la liberté d’aller dans les magasins” – Yves Van Laethem.

Et le porte-parole d’assurer que “d’ici un mois, ça devrait aller mieux”, mais que pour ce faire, “il a clairement été décidé d’avoir un risque zéro d’influence des fêtes”. Donner de l’amour et des cadeaux, oui, refiler le virus à tout le monde, non. Un petit prix à payer pour que 2020 ne soit plus qu’un mauvais souvenir dès le 1er janvier? Affaire à suivre…

Lire aussi: