Home Lifestyle Société N’en déplaise aux trolls, le vortex polaire est directement lié au réchauffement...

N’en déplaise aux trolls, le vortex polaire est directement lié au réchauffement climatique

Ce matin, les habitants de la région du Midwest ont eu la désagréable surprise de se réveiller avec des températures glaciales: jusqu’à -50 degrés Celsius à Chicago, soit plus froid qu’au Pôle Nord. Il n’en fallait évidemment pas plus pour que les climatosceptiques y voient une preuve que le réchauffement climatique n’existe pas. Sauf que c’est précisément à cause de ce dernier que le Midwest est aux prises d’un vortex polaire.

On a tous cet idiot ignorant dans notre entourage. Mais si, vous savez, celui qui au moindre flocon de neige s’esclaffe bruyamment que « pour le réchauffement climatique, on repassera ». C’est vrai, après tout, la terre ne peut pas être en train de se réchauffer, vu que nous on a froid. Sauf que si, n’en déplaise à tous les abrutis ahuris qui voudraient penser le contraire, Donald Trump en tête. Si ses prédécesseurs étaient connus comme « leaders of the free world », lui, il aurait plutôt tendance à être le président des imbéciles. Dernière preuve en date (comme si c’était encore nécessaire…), sa réaction aux températures glaciales annoncées dans le Midwest.

Dans la belle région du Midwest, les températures ressenties atteignent -60 degrés (Farenheit, -51 Celsius), le plus froid jamais enregistré…Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial? S’il te plaît, reviens vite, on a besoin de toi!

Zut à la fin, qu’on le laisse tranquille avec ce bullshit de « réchauffement climatique »: il n’existe clairement pas vu qu’il fait super froid. Faux Donald, archi-faux. Ainsi que les scientifiques de l’Agence océanique et atmosphérique (NOAA) se sont empressés de lui répondre, « les tempêtes hivernales ne prouvent pas que le réchauffement climatique n’arrive pas ». Au contraire, même: c’est en effet l’augmentation de la température des océans qui est responsable de ces vagues de froid.

Déchirures du vortex

Concrètement, le vortex polaire (qui existe indépendamment du réchauffement climatique et était déjà mentionné au 19e siècle) est un tourbillon de vent froid qui se forme au-dessus du pôle Nord. Parmi les conséquences néfastes du réchauffement climatique, on compte des déchirures du vortex, qui se scinde en plusieurs morceaux. Certains, comme c’est le cas actuellement, se déplacent et font souffler un vent glacial sur l’Amérique du Nord. Tout en faisant également remonter un air très doux qui envahit la banquise. Incroyable mais vrai: il va donc faire plus froid dans certaines villes américaines qu’au Pôle Nord… Qu’on croie au réchauffement climatique ou pas (Coucou Donald) une chose est certaine: ça chauffe pour la planète.

Lire aussi:
Comment Netflix contribue au réchauffement climatique
Vortex polaire: jusqu’à -50° ressentis aux USA
23 gestes à adopter pour lutter contre le réchauffement climatique

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.