Home Lifestyle Psycho Maman, elle explique pourquoi il vaut mieux ne pas rendre visite trop...

Maman, elle explique pourquoi il vaut mieux ne pas rendre visite trop vite après l’accouchement

Vector Illustration Of Mother Holding Baby In Arms. Floral Background.

Après l’accouchement, ça se bouscule au portillon de la maternité pour rendre visite aux jeunes parents, et surtout, voir pour la première fois leur bébé (et le couvrir de cadeaux au passage). Une intention louable, sauf que pour une femme qui vient de donner la vie, la perspective peut être d’une violence insoupçonnée, ainsi que l’explique une maman dans un post Facebook tout en justesse.

Katie Bowman commence son post, relayé en français par Trucs et Astuces, en soulignant qu’une image vaut mille mots. Et en effet, à voir sa posture de repli et son regard perdu sur le cliché qui accompagne son texte, difficile de deviner qu’elle vient juste de devenir maman et qu’elle est entourée de ses proches à l’hôpital, par contre, son malaise saute aux yeux. « C’est moi, environ 24 heures après avoir donné naissance à mon aîné. Je n’ai aucune idée de qui a pris la photo, mais vous pouvez probablement déjà dire ce que je ressens juste en la regardant. 1 ou 2 jours. Est-ce trop demander? » s’interroge la jeune femme.

1 ou 2 jours pour qu’une nouvelle maman accepte le fait qu’elle a fait sortir un petit humain de son corps. 1 ou 2 jours pour qu’elle prenne enfin une douche et lave la sueur et le sang de son corps. 1 ou 2 jours pour qu’elle passe à travers la douleur de ses mamelons douloureux alors qu’elle apprend à allaiter. 1 ou 2 jours pour qu’elle essaie de dormir, car elle est complètement épuisée ».

« Avant d’être initiée à votre nouvelle vie de mère, vous venez de vivre l’une des expériences les plus douloureuses, épuisantes et époustouflantes de votre vie. Tout le monde a-t-il oublié à quel point cela peut nuire à votre bien-être émotionnel et physique? » souligne-t-elle encore.

A picture really is worth 1000 words. This is me, roughly 24 hours after giving birth to my eldest. I have no idea who…

Posted by Living My Family Life on Tuesday, December 3, 2019

Votre vagin et votre estomac sont plongés dans un monde de douleur. Le plus souvent, il y a eu une coupure quelque part. Vous avez du mal à vous mettre à l’aise dans ce lit d’hôpital dur, car aucune position ne vous convient. Vous pouvez à peine vous asseoir, vous lever, vous allonger ou marcher. Honnêtement, mon vagin me faisait encore mal pendant 2 ou 3 semaines après la naissance. L’hôpital ne veut pas que vous partiez avant de savoir que vous avez vidé vos intestins sans que votre vagin ne tombe aussi. Comment réussissez-vous à faire passer ce morceau douloureux lorsque votre chambre est pleine de visiteurs? »

Et Katie de dénoncer le fait que « tout le monde veut avoir le droit de se vanter qu’il a vu le nouveau bébé dans les 24 heures. Ils doivent simplement satisfaire leur besoin de tenir ce nouveau bébé. Si vous ne leur permettez pas de venir vous rendre visite à l’hôpital, vous êtes une reine dramatique égoïste et délicate ». Et de finir son texte sur des mots qui résonneront sans aucun doute auprès de beaucoup de mamans, et contribueront avec un peu de chance à éveiller certaines consciences: « la prochaine fois que quelqu’un que vous connaissez aura un bébé, rappelez-vous à quel point cette nouvelle mère est fatiguée. Je sais que vous êtes excité, mais rappelez-vous que ce n’est pas votre droit de rendre visite à un nouveau bébé, c’est un privilège. Si cela vous offense, rentrez chez vous ».

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.