Home Lifestyle Société Les futurs mariés belges en ont marre de rester dans le flou

Les futurs mariés belges en ont marre de rester dans le flou

Wedding couple. Marriage bride and groom, newlyweds in love, young family dancing and celebrating, marriage ceremony vector illustration set. Bride and groom, wedding marriage love, dress newlywed

Si certains mariages ont été annulés d’emblée, confinement oblige, d’autres futurs mariés sont toujours dans le flou, entre directives fédérales et régionales parfois contradictoires et manque d’information criant. HL België, un rassemblement de prestataires belges du secteur du mariage, a réalisé une enquête nationale, qui révèle la frustration des Belges.

C’est notamment le cas de Romain et Loïc, qui s’apprêtaient à se dire oui ce samedi 25 avril à Liège. Une date hautement symbolique, celle des 10 ans de leur rencontre, mais aussi une cérémonie planifiée dans ses moindres détails, jusqu’au code couleur suggéré aux invités. Rose, synonyme d’amour et de bonheur, mais c’était sans compter sur l’épidémie de Coronavirus. Alors même que les mariages civils ne sont pas interdits par le gouvernement fédéral, moyennant toutefois le respect de certaines règles, le couple de Liégeois a appris à une semaine seulement du jour J que leur cérémonie serait reportée à une date ultérieure, non communiquée. Un flou qu’ils ne sont pas les seuls à traverser: de l’autre côté du pays, à proximité de la frontière française, Charline et Matthias ont aussi vu leur grand jour annulé pour cause de pandémie, sans qu’une nouvelle date pour qu’ils se disent « oui » n’ait encore été fixée. « On nous a dit qu’il ne fallait pas s’attendre à ce que ça se passe avant l’automne, mais nous, en attendant, on peut difficilement dire à nos invités qui viennent de l’étranger de rester dans les starting-blocks et de payer leur billet d’avion cher et vilain en dernière minute quand on sera enfin fixés ».

Romain et Loïc vont devoir reporter leur mariage... et repenser ses visuels - DR

Lire aussi: À New York, il est possible de se marier en visioconférence

Annulations par précaution

Oui, mais fixés quand, au fait? Ainsi que le souligne HL België, les questions sont nombreuses: « Les mariages peuvent-ils continuer cet été? Les fêtes sont-elles limitées? Ou devons-nous mater tout le secteur? ». 

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que la crise du Corona n’affecte pas seulement les prestataires de mariage, mais aussi des milliers de couples ayant des projets de mariage. Après une enquête nationale, nous constatons une énorme frustration d’ignorance chez nos membres et couples. Les gens veulent de la clarté, même si cela signifie une issue négative pour leur cérémonie ».

Et de dénoncer le fait que « la situation en ce moment est devenue insoutenable avec des couples qui avaient prévu leur fête en juillet et août, qui annulent ou déplacent par précaution ». Car même si nous ne sommes qu’en avril, 89% des entrepreneurs ont déjà indiqué que les commandes de juin, juillet et août seront progressivement supprimées. Des précautions qui mettent tout un secteur en péril, ainsi que le rappelle Cynthia de HL België. 

La santé de nos prestataires et des couples de mariés passe en premier, mais il ne sert à rien de reporter la décision. Plus la décision tarde pour savoir si des mariages peuvent avoir lieu cet été, plus les agendas des fournisseurs se vident par précaution ».

Avant de rappeler que « les fournisseurs et les couples mariés attendent une réponse claire du Conseil de sécurité nationale et du gouvernement régional d’ici à la fin de la semaine prochaine ».

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.