Home Lifestyle Société Les femmes prennent le pouvoir dans l’Union européenne

Les femmes prennent le pouvoir dans l’Union européenne

Depuis sa création, l’Union européenne a eu tendance à rester un boy’s club, les postes de pouvoir étant majoritairement occupés par des hommes. Plus maintenant: avec la nomination de Christine Lagarde et Ursula von der Leyen à la tête de deux postes clés, la parité semble enfin en marche dans l’Union.

D’un côté, Christine Lagarde, avocate et femme politique française, devenue en 2008 la première femme Ministre de l’Economie dans un pays du G8, avant de remplacer Dominique Strauss-Kahn au pied levé à la tête du FMI. De l’autre, Ursula von der Leyen, femme politique allemande née à Ixelles, ayant notamment exercé les postes de Ministre du Travail et Ministre de la Défense en Allemagne. Ensemble, elles viennent de tourner une page de l’Union européenne en décochant deux postes clés: respectivement directrice de la Banque Centrale (Christine Lagarde) et directrice de la Commission (Ursula von der Leyen). Une nomination historique, qui envoie un message fort quant à l’importance de la parité, et qui a notamment été saluée par Donald Tusk, le président sortant du Conseil européen.

Je suis vraiment ravi. Après tout, Europe (princesse de la mythologie grecque) est une femme. Je crois que cela valait de coup d’attendre pour arriver à ce résultat »

Et il n’y a pas que du point de vue de la parité que ces deux dirigeantes vont faire souffler un vent de changement. Ainsi qu’Ursula von der Leyen le soulignait récemment en interview, « mon aspiration est d’aboutir aux États-Unis d’Europe. Je n’imagine pas l’Europe de mes petits-enfants comme une union déchirée d’États pris au piège de leurs intérêts nationaux ». Nous non plus, à vrai dire, mais on serait ravies de voir une femme de pouvoir parvenir à inverser la tendance.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.