Home Lifestyle Société Le coût hallucinant des vols en magasin (et c’est vous qui le...

Le coût hallucinant des vols en magasin (et c’est vous qui le payez)

Alors que Trinkets et sa bande de jeunes kleptos s’annonce déjà comme la nouvelle série addictive signée Netflix, le coût pour les commerçants des vols en magasin a de quoi refroidir. Un montant exorbitant qui se répercute forcément aussi sur les consommateurs, qui voient leur addition alourdie pour compenser.

Si dans un supermarché, il est plus difficile d’en prendre conscience à moins de prendre un.e pickpocket sur le fait, les étalages des chaînes de fast-fashion offrent une belle vitrine au vol en magasin. Qui n’a jamais voulu acheter une plaquette de boucles d’oreilles pour réaliser qu’il en manquait trois paires? Et on ne vous parle pas des sous-vêtements dépareillés ou des accessoires pour cheveux dont il ne reste plus que l’étiquette vide en rayon. Checkpoint Systems, leader mondial de la prévention des pertes pour le secteur de la distribution, a voulu prendre pleine mesure de la criminalité en magasin en commanditant une étude sur le sujet. Une étude réalisée à l’échelle de l’Europe, et où la Belgique se distingue pour les mauvaises raisons.

119 euros en plus à la caisse

En effet, l’année dernière, les vols ont coûté 900 millions d’euros aux commerçants belges, auxquels il faut ajouter 400 millions d’euros investis dans la prévention, soit 1.3 milliard. Notre pays enregistre ainsi le taux de criminalité en magasin le plus élevé de l’Europe occidentale après l’Espagne, et le portefeuille des consommateurs belges s’en ressent. Pour compenser les frais liés à ces vols, les Belges doivent en effet débourser 119 euros en plus à la caisse. Les cibles préférées des adeptes du vol à l’étalage? Les supermarchés, les centres commerciaux et les magasins de vêtements. Et ce sont les provinces d’Anvers, de Liège et du Hainaut qui enregistrent le plus de vols en magasin, ainsi que le souligne Dominique Reumers pour Checkpoint Systems.

Le taux élevé de la criminalité en magasin dans notre pays, avec en chefs de file les provinces d’Anvers, de Liège et du Hainaut, fait que chaque Belge doit débourser 119 euros en plus par an en magasin, soit 30 euros de plus que l’Européen moyen.

Si vous avez l’impression de payer plus cher chez nous que quand vous passez la frontière, ce n’est donc pas une illusion mais bien la conséquence directe de la criminalité en magasin en Belgique.

Le nombre de vols en magasin demeure stable dans la plupart des pays d’Europe occidentale, voire diminue. Mais pas en Belgique. Les commerçants belges ont même constaté, l’année dernière, une recrudescence du nombre de vols à l’étalage dans notre pays.

Le top 5 des articles les plus volés en magasin suivant les secteurs?

Supermarchés Centres commerciaux Magasins de vêtements
Alcool Vêtements Pantalons
Viande & fromage Multimédia Pulls
Cosmétiques Accessoires Blouses
Chocolat & friandises Alcool Cosmétiques
Vêtements Tabacs et cigarettes Sous-vêtements

Et Dominique Reumers d’ajouter que « les détaillants ne perdent pas seulement des revenus à cause de la criminalité dans les magasins. Outre le vol à l’étalage, les gangs itinérants ou les vols effectués par le personnel, il y a aussi les dommages causés par une mauvaise gestion des stocks ou des marchandises endommagées« . Des pertes sèches, qui coûtent cher au consommateur belge. Pensez-y, quand vous dévorerez les épisodes de Trinkets en trouvant presque glamour le quotidien illicite de ses héroïnes…

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.