Home Lifestyle Société Des violeurs acquittés parce que la victime avait bu de l’alcool

Des violeurs acquittés parce que la victime avait bu de l’alcool

shutterstock

L’affaire fait grand bruit en Italie. Et pour cause: deux accusés de viol ont été acquittés parce que la victime avait bu de l’alcool. Une façon de responsabiliser la victime et de donner « une excuse » aux accusés.

L’incompréhension règne à Turin. La Cour de cassation a rendu son verdict le 17 juillet concernant un viol: les accusés ne sont pas tenus entièrement responsables de leurs actes en raison de l’état d’ébriété de la victime, comme le relate The Guardian.

Les faits remontent à 2009. Lors d’un dîner arrosé, deux hommes d’une cinquantaine d’années ont violé une femme saoule. Alors qu’elle était en état de choc, elle s’est rendue à l’hôpital et a tenté de raconter ce qu’il s’était passé. En 2011, lors du premier procès, les juges lui reprocheront justement son manque de lucidité en raison de son état d’ébriété. Les deux hommes sont donc acquittés puisque son témoignage est estimé « non fiable ».

En 2017, la jeune femme décide de faire appel. Ses avocats mettront en avant un rapport médical post-agression démontrant que le rapport n’était pas consenti et que la victime a tenté de se défendre. Les accusés seront condamnés: 3 ans de prison avec circonstances aggravantes.

Pourtant, la Cour de cassation vient de revenir sur son verdict. Elle estime que la victime aurait dû choisir de ne pas consommer d’alcool. Invraisemblable. En assumant de telles paroles, cela revient à dire que si une femme sous l’emprise de l’alcool est violée, c’est en partie sa faute.

En partant de ce postulat, porter une jupe rend légitime n’importe quelle agression sexuelle. La décision des juges a vivement fait débat en Italie.

Des associations féministes sont montées au créneau pour crier au scandale. Lella Palladino, présidente du Donne in Rete contro la violenza (« réseau des femmes contre la violence ») a revendiqué ses propos au Guardian: « la position de la Cour de cassation est extrêmement sérieuse parce que les femmes auront plus de difficultés à l’avenir à signaler des viols ».

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.