Home Lifestyle Californie: les citoyens les plus riches font appel à des pompiers privés...

Californie: les citoyens les plus riches font appel à des pompiers privés pour protéger leur maison des flammes

Reporters
Reporters

Tous ne sont pas égaux. Même face aux flammes. Alors que la Californie est la proie de dramatiques incendies ayant déjà entraîné la mort de 66 personnes, certaines compagnies d’assurances en profitent pour développer un business lucratif en proposant les services de pompiers privés aux citoyens les plus aisés.

Jamais la région n’avait connu de catastrophe naturelle aussi dramatique. Villes fantômes, évacuations massives, paysages de désolation et milliers d’habitations réduites en cendres. La Californie continue de lutter contre les incendies les plus ravageurs de son histoire et ce, alors que le bilan des morts ne cesse de s’alourdir et que le nombre de disparus s’élève déjà à plus de 600. Et, pendant que les combattants du feu luttent avec acharnement pour circonscrire les foyers et sauver un maximum, certains citoyens ont choisi de faire appel à des sociétés de pompiers privés pour veiller sur leurs biens.

Mercenaires du feu

Un service proposé par certaines grandes compagnies d’assurances à ses clients les plus fortunés. Une offre exclusive dont le but est d’éviter de devoir indemniser les victimes aux sommes folles que coûteraient leurs villas de luxe, châteaux ou manoirs, tout en en profitant pour s’offrir quelques bénéfices au passage. Il y aurait plus de 10.000 pompiers privés aux USA, sortes de mercenaires du feu. C’est ainsi que Kim Kardashian et Kanye West ont par exemple fait appel à ce service pour veiller sur leur hôtel particulier, situé au nord de Malibu et estimé à 60 millions de dollars.

Les braises de l’individualisme

La chaîne NBC affirme d’ailleurs qu’ils sont 42% des Américains parmi les plus fortunés du classement Forbes à avoir souscrit à cette police d’assurance incendie d’un genre nouveau. Et si le système choque l’opinion publique et notamment ceux ayant tout perdu dans ces catastrophes, on doute qu’un scandale soit à même de le faire cesser.  La solidarité semble être hélas, elle aussi victime des flammes.

À lire aussi: