Home Lifestyle Société 11 bonnes raisons de se réjouir d’être assesseur

11 bonnes raisons de se réjouir d’être assesseur

assesseur

Ce 26 mai, tous aux urnes! Certains chanceux resteront même bloqués au bureau de vote pendant toute la journée…

On ne va pas se mentir, peu de gens sautent de joie en recevant la convocation les désignant comme assesseur pour les élections dans leur boîte aux lettres. Voilà 11 raisons d’envisager ce coup du sort du bon côté.

1

Vous remplissez votre devoir de citoyen

En 2019, occuper le poste d’assesseur tout un dimanche, c’est un peu l’équivalent de mourir pour la patrie.

2

Vous ne risquez pas d’oublier d’aller voter

Vous serez même présent en avant-première sur les lieux et éviterez la file des heures de pointe, pass VIP fourni pour aller faire pipi dans la même toilette que le bourgmestre.

3

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Pensez-y en vous réveillant à l’aube ce jour-là. Une longue et belle journée vous attend. Une très longue journée.

4

Vous pourrez échanger tous vos bons plans avec d’autres personnes du quartier

Les meilleurs restos du coin, une femme de ménage en or, une baby-sitter habitant dans la rue,…

5

Vous recevrez un peu d’argent de poche

Tout travail mérite salaire et vous pourriez gagner jusqu’à 150 euros la journée en tant qu’assesseur. Le tarif varie en fonction du poste et la commune. Par contre, si vous n’endossez pas votre rôle, vous vous exposez à une amende qui peut atteindre jusqu’à 1100 euros.

6

Pas besoin de penser à votre lunch

C’est la commune qui régale! Tant mieux parce que le dimanche n’est pas le jour idéal pour trouver un magasin ouvert.

7

Un rêve de petite fille se réalise

Celle qui ne s’est jamais entraînée à crier “Thomas Dupuis…A VOTÉ” pendant sa jeunesse a eu une enfance malheureuse.

8

C’est une aubaine pour les célibataires

Mieux que Tinder! Observez les beaux mâles se succéder devant vous toute la journée et faites votre marché. Vous pourrez enfin connaître le nom de ce charmant voisin que vous croisez régulièrement au coin de la rue.

9

Peut-être apercevrez-vous une star?

Benoît Poelvoorde à Jambes, Bouli Lanners à Liège,…

10

Ça vous donnera des idées pour les futurs prénoms de vos enfants

Les prénoms désuets sont à la mode: Colette, Lucie, Paul, Jean,… Inspirez-vous du troisième âge pour nommer votre progéniture.

11

Vous participez à la lutte féministe

Il y a à peine 70 ans, vous n’auriez même pas été autorisée à voter, rendez-vous compte de votre privilège d’être là!

Lire aussi: