Home Lifestyle Sexo 8 conseils d’une sexologue pour une sexualité épanouie

8 conseils d’une sexologue pour une sexualité épanouie

Getty

Pour une sexualité épanouie, on vous conseille vivement de lire les bons conseils d’Alexandra Hubin, sexologue positive et femme inspirante.

On s’assume

Qu’il s’agisse de votre orientation sexuelle, de vos envies, de vos préférences au lit, on ne peut que vous conseiller de les assumer au grand jour. Être soi-même sans se cacher et sans avoir honte peut être un sacré défi mais vous ne sortirez de ce combat que plus forte et plus heureuse. “Souvent, on se met une direction. On a envie de suivre l’image de la normalité qu’on s’impose et qui est souvent fausse. En fait, on veut faire l’amour ‘comme tout le monde’. Pourtant, une sexualité épanouie ne se met en place que lorsque l’on est à l’écoute de ses propres désirs. S’écouter et rester en cohérence avec ses émotions, c’est se donner la possibilité d’être heureuse dans notre vie de couple et sexuelle. Il est vrai que, parfois, on se refuse d’écouter ses envies, peut-être à cause de la discrimination ou de la peur d’être rejetée par des proches. Le problème, c’est que si on ne s’écoute pas, on garde ce sentiment négatif de ne pas être soi à 100%. L’orientation sexuelle n’est qu’un exemple parmi d’autre mais qui montre à quel point s’assumer est extrêmement important.

On apprend à connaître son corps

Et si 2020 était l’année où vous appreniez à vous connaître (littéralement) sur le bout des doigts ? Porter une attention particulière aux manifestations des désirs de votre corps ne peut être que bénéfique. Ce conseil s’applique d’ailleurs à la vie quotidienne. Si vous en ressentez l’envie, vous pourriez, par exemple, prendre le temps d’observer votre sexe dans un miroir pour encore mieux vous connaître. “Être à l’écoute de son corps est la clé d’une sexualité épanouie. Notre désir, qui est la source de notre sexualité, est situé dans le bas ventre. Être attentive à ses manifestations, comme les petits papillons qu’on peut ressentir, est pour moi la base de notre vécu sexuel puisque c’est par là qu’il va pouvoir s’exprimer.

View this post on Instagram

SE RELAXER ET REPARTIR DU BON PIED⁠ 😌😊🥰 Stress et tensions… tout s'évapore (ou presque… on est d’accord que ce n’est pas magique 😉) dans un bon bain chaud ! ⁠ Les scientifiques nous le disent: la température élevée de l'eau envoie des signaux de détente à notre corps. ⁠ ⁠ ⁠Et vous? Pour vous détendre dans votre bain, vous êtes plutôt ⁠ 1/ bouquin ⁠ 2/ coupette ⁠(avec modération, hein 😉 ) ⁠ 3/ … (dites-moi!) ⁠ ➡️ Si on les aime, se glisser dans un bain chaud est la promesse d'un moment privilégié pour se détendre 😌. ⁠ Belle soirée à tous 😘 📸 @xavier_frenoy_photography #bain #bainmoussant #detente #off #relaxe #relaxation #zen #psychologiepositive #sexopositive #penseepositive #penséedujour #cecinestpasunepipe #talons #baignoire #dimanche #dimanchesoir #dimanchepluvieux #dimanchecocooning

A post shared by Alexandra Hubin – SexoPositive (@alexandrahubin) on

On se touche en solo

Tous les professionnels de la santé s’accordent sur les bienfaits de la masturbation. Elle pourrait d’ailleurs faire partie de votre routine beauté quotidienne au vu des hormones du bonheur qu’elle procure. Vous en avez envie ? Ne vous en privez pas. On n’est jamais mieux servie que par soi-même. “Ce n’est pas une injonction. C’est juste une inspiration à se faire plaisir, à donner du plaisir à son corps. Ça peut passer par un bon bain chaud où l’on profite de la chaleur de l’eau, de la puissance du jet. Et si après nos mains se baladent vers des régions plus intimes, pourquoi pas. S’offrir des plaisirs corporels en sortant des concepts d’hygiène ou de performance, c’est très bien. Évidemment, la masturbation permet aussi d’apprendre à mieux connaître son corps et à savoir quelles caresses nous procurent du plaisir. Une fois qu’on en a conscience, il devient plus facile de les communiquer à notre partenaire.

On se caresse en duo

Le corps humain a été doté de 5 sens qui peuvent procurer de délicieuses sensations. Pour explorer le toucher, rien de tel que des caresses délicates ou un massage sans pour autant considérer la chose comme des préliminaires. Il s’agit simplement de profiter de l’instant présent et de (re)découvrir le corps de l’autre. “Une des clés d’un couple heureux est d’entretenir une énergie sensuelle et érotique. Il ne faut pas faire l’amour pour faire l’amour. Soyez à l’écoute de vos désirs. Et parfois, on a simplement envie de se câliner, de se donner de la douceur et de la tendresse à travers des caresses. S’offrir des plaisirs sensoriels en couple est essentiel.

On ose

Vous avez toujours eu envie d’essayer le BDSM ? De regarder du porno ? Ou de jouer avec votre pommeau de douche ? Pourquoi s’en priver ? Soyez à l’écoute de vos désirs et osez ! “Pour pouvoir se sentir vivant, il faut sortir de sa zone de confort. La routine nous équilibre mais oser, de temps en temps, est excitant. Oser, ce n’est pas oser n’importe quoi. Suivez votre intuition quand l’envie d’oser nous procure des émotions positives. Si on n’a pas envie de sauter en parachute, il n’y aucune raison de se forcer. Par contre, oser être audacieuse peut amener de bonnes surprises.

On lâche prise

“Je ne suis pas assez bien”, “je n’ai pas le temps”, “ça va se passer comme ça et pas autrement”. Toutes ces pensées à consonance négative vous obligent à être constamment dans le contrôle. Mais rien de tel que le lâcher prise pour décupler le plaisir. « Lâcher prise, c’est s’autoriser à ne pas tout contrôler. Le contrôle nous amène un sentiment de sécurité mais tout contrôler nous empêche de suivre une intuition et de se laisser surprendre. C’est dommage de passer à côté de ces moments ».

On communique

On ne répétera jamais assez à quel point la communication est importante pour une sexualité épanouie. Communiquer ses envies, ses besoins, ses peurs et ses émotions amènera votre partenaire à mieux vous comprendre. Ça l’incitera peut-être aussi, à son tour, à communiquer. “C’est important de parler de ce qui nous plaît, de ce qu’on aime chez l’autre et chez soi. Dans la vie de chacun, il y aura des moments où la sexualité sera plus difficile. Privilégier la communication positive rendra plus facile le fait d’aborder, plus tard, ce qui nous plaît moins ou nous pose carrément problème sans éviter que l’autre ne se braque ou se vexe. Ça maintient le dialogue : discuter au quotidien positivement pour pouvoir aussi parler du négatif quand c’est nécessaire.

On se libère des comparaisons

“Sexe signifie pénétration”, “trois fois par semaine, c’est le minimum”, “s’il/elle dit non, c’est que je ne donne pas envie”. Tant de pensées fausses et négatives qui influencent notre vie sexuelle. Et si on choisissait d’écouter uniquement son instinct ? Libérez-vous des carcans imposés et vivez votre sexualité comme VOUS la souhaitez. “Soyez alignée à vos désirs, vos émotions. Écoutez-vous ! Rester positif permet de ne pas avoir une vision binaire de la sexualité, que c’est soit bien ou mal. Ce qui va faire qu’un moment intime est qualitatif, ce n’est pas le nombre de va-et-vient, de positions ou une comparaison avec un tiers. Il n’y a pas de défi avec la sexualité ou de performance à tenir. Compter pour compter n’a aucun sens, malgré les moyennes et les chiffres qu’on communique. Notre désir vit avec les fluctuations de notre quotidien. Là où il faut faire attention, c’est quand l’autre est en souffrance. Je conseille de trouver un moyen de se connecter pour trouver un équilibre.

Vous aimez les photos d’Alexandra Hubin ? Suivez-la sur Instagram pour faire le plein de bienveillance et de bons conseils.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.