Home Lifestyle Sport et grossesse: 5 questions posées à une gynécologue

Sport et grossesse: 5 questions posées à une gynécologue

Beautiful pregnant woman workout. Doing yoga with fitball.

Faire de l’exercice, c’est excellent, même si vous êtes enceinte. Mais maintenant que vous êtes deux, votre corps mérite deux fois plus d’attention. Avec les conseils d’une gynécologue, trouvez l’activité qui vous convient le mieux pour vivre votre grossesse en beauté.

Peut-on faire du sport quand on est enceinte?

Dr. Angelique Meers “En théorie, vous pouvez pratiquer de nombreux sport pendant votre grossesse lorsque celle-ci se déroule sans problème. La chose la plus importante à retenir est d’être attentive à vos propres limites et de ne pas les dépasser. Un moniteur de fréquence cardiaque peut s’avérer utile comme point de repère. Bien sûr, si vous sentez que l’effort est trop intense pendant un entraînement, c’est probablement que vous êtes allée trop loin. Certains sports sont plus adaptés aux femmes enceintes que d’autres. Le cyclisme et la natation peuvent être pratiqués dès le début de votre grossesse jusqu’au moment de l’accouchement. L’eau est bénéfique pour vos articulations et vous courez moins de risques de vous blesser. La marche ou le jogging sont également de bonnes options, mais en ce qui concerne le jogging, vous ne pourrez peut-être pas continuer à le pratiquer jusqu’à la fin. Certains maux typiques de la grossesse tels que les douleurs articulaires, dorsales ou abdominales peuvent être soulagés grâce au sport. Les disciplines déconseillées sont les arts martiaux et sports de contact, le trampoline, la corde à sauter, l’escalade et la plongée sous-marine. Les risques de chocs et de chutes liés à ces types de sports sont trop élevés. »

Peut-on poursuivre les mêmes activités sportives qu’avant?

“Si vous êtes une jeune femme sportive à la base, en bonne santé et répétons-le, dont la grossesse se déroule sans problème, alors vous pouvez continuer le sport, idéalement, une demi-heure deux ou trois fois par semaine. Etant donné que votre fréquence cardiaque est légèrement plus élevée pendant la grossesse, évitez tout excès et bannissez les séances d’entraînement trop intensives. Pensez également à boire plus d’eau que d’habitude, car une femme enceinte doit s’hydrater plus régulièrement. Et si vous n’étiez pas sportive avant votre grossesse, ce n’est pas une bonne idée de s’y mettre de manière soutenue maintenant que vous êtes enceinte. Une grossesse sollicite tout votre organisme et celui-ci aurait du mal à s’adapter à une activité physique subite. Privilégiez un entraînement en douceur. Vous pourriez, par exemple, commencer par de longues balades ou des séances de yoga pour femmes enceintes. »

Plus de sport, moins de maux?

« Celles qui font de l’exercice régulièrement souffriront en effet moins des maux typiques de la grossesse. De nombreuses études scientifiques montrent aussi qu’une jeune maman sportive récupère plus rapidement après l’accouchement. »

Le sport pratiqué durant la grossesse peut-il faciliter l’accouchement?

« On entend parfois que l’accouchement serait facilité si vous faites de l’exercice pendant votre grossesse. Cela reste à prouver scientifiquement. Je pense que c’est un mythe. Je suis convaincue qu’une bonne condition physique est un atout pour l’accouchement, mais inversement, une naissance difficile n’est en tous les cas pas due a un manque de sport.”

Une femme enceinte risque-t-elle de se blesser plus vite?

« Enceinte, vous êtes en effet plus exposée aux blessures. C’est pourquoi les gynécologues vous conseillent entre autres de ne pas faire de sport impliquant un risque de chute pendant la grossesse, comme le ski par exemple. D’où l’importance de bien choisir une activité physique limitant ces risques. « 

Pour aller plus loin:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.