Home Lifestyle Santé La vérité (scientifique) sur le lien entre contraception et prise de poids

La vérité (scientifique) sur le lien entre contraception et prise de poids

« J’ai arrêté la pilule, ça me faisait grossir ». L’accusation est éculée, mais est-elle véridique pour autant? Le préservatif serait-il la seule forme de contraception qui ne provoque pas de prise de poids? Une étude réalisée par des gynécologues britanniques s’y est intéressée de plus près, et les résultats sont édifiants.

La Faculté de Santé Sexuelle et Reproductive du Collège national de gynécologie britannique a décidé d’étudier de près la corrélation entre prise de poids et contraception. Logique, puisque ses membres entendent régulièrement de la part de leurs patientes qu’elles ne veulent pas prendre ou continuer la pilule contraceptive « parce que ça fait grossir ». De quoi pousser les membres de la Faculté à compiler toutes les études existantes sur le sujet afin de voir si l’argument faisait le poids ou pas. Verdict? Les femmes en âge de se reproduire ont tendance à prendre du poids au gré des années, avec ou sans méthode de contraception. Et si certaines femmes prennent du poids, ce n’est donc pas lié à leur pilule, diaphragme ou autre. D’ailleurs, les chercheurs sont sans appel: il n’existe aucune preuve que l’implant, la contraception intra-utérine, la pilule monodosée, le patch ou encore l’anneau vaginal causent une prise de poids plus conséquente.

Et l’injection contraceptive alors? Pour cette méthode relativement récente, les gynécologues en charge de l’étude ont conclu qu’il n’existait pas suffisamment de données disponibles pour se prononcer sur le sujet.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.