Home Lifestyle Vous êtes fatiguée? Vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos

Vous êtes fatiguée? Vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos

Manki Kim
Manki Kim

Vous ressentez des picotements ou des fourmillements dans les jambes et parfois de spasmes lorsque vous êtes couchée? Alors il se pourrait que vous souffriez du syndrome des jambes sans repos, aussi appelé impatience dans les jambes. Un trouble neurologique qui donne irrésistiblement envie de bouger ses jambes ou ses bras lors des périodes d’inactivité et pouvant causer d’importants problèmes de sommeil.

Entre démangeaisons, picotements, fourmillements, spasmes et impression de décharges électriques, si les symptômes sont extrêmement désagréables, ils sont peu douloureux. Mais empêchent par contre d’obtenir un sommeil réparateur.

Quelles en sont les causes?

Celles-ci sont malheureusement encore très méconnues, rendant le diagnostique difficile. Mais il s’agirait avant tout d’une maladie génétique. Le café, l’alcool et le tabac déjà connus pour être néfastes au sommeil, peuvent aussi jouer le rôle de déclencheur du syndrome des jambes sans repos. Tout comme la grossesse, les maladies chroniques comme le diabète et la fibromyalgie, ainsi qu’un manque de dopamine, une insuffisance de fer ou la prise de certains médicaments.

Comment le détecter?

Peu nombreux sont ceux qui vont consulter leur médecin ou en perçoivent correctement les symptômes. Cette maladie reste donc encore bien souvent mal diagnostiquée. En cas de troubles du sommeil ou d’antécédents médicaux, il est conseillé de passer des tests sanguins et musculaires ou de réaliser un test du sommeil à l’hôpital.

Que faire pour atténuer les symptômes?

Bien qu’aucun traitement curatif ne soit disponible pour l’instant, il existe des astuces pour atténuer les symptômes de la maladie. Pour diminuer l’activité nocturne de nos jambes, il est recommandé d’avoir un style de vie équilibré et de réaliser une bonne dose d’activité physique. Attention toutefois à ne pas pratiquer un sport trop intense. Le but est d’arriver à se détendre et non pas d’exciter l’organisme avant l’heure du coucher. Prendre un bain chaud peut aussi être efficace, car cela permettra de relaxer les muscles et d’améliorer la circulation sanguine. Il est également conseillé de masser les zones touchées. Une prise de fer ou de vitamines, accompagnée au préalable d’une visite chez son médecin traitant, peut également aider à apaiser le syndrome des jambes sans repos.

Continuez d’en apprendre plus sur vous : 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.