Home Lifestyle Santé Le burn-out du télétravail existe: 6 signes qui doivent vous alerter

Le burn-out du télétravail existe: 6 signes qui doivent vous alerter

burn-out
© Pexels

Les journées sont de moins en moins lumineuses, le télétravail est la nouvelle norme et nos contacts sociaux sont limités au minimum. Un cocktail explosif dans lequel il est facile de se perdre. Si l’épuisement professionnel vous guette, soyez attentif•ve à ces 6 signaux.

1

Vous souffrez de sautes d’humeur

Vous vous sentez plus irritable, démotivé•e, déprimé•e ou en colère ces derniers temps? Cela peut indiquer que vos mécanismes d’adaptation – la façon dont nous gérons les problèmes et le stress – sont épuisés. Évidemment, tout le monde n’est pas souriant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, mais si les émotions susmentionnées se font ressentir plus souvent qu’auparavant, c’est un signe à prendre en compte.

2

L’anxiété vous ronge

L’inquiétude et le stress en continu sont des symptômes importants de l’anxiété fréquemment observés chez les personnes souffrant d’épuisement professionnel. Ces temps incertains ont des répercussions à la fois physiques et mentales. Si vous sentez que vous êtes souvent tendu•e, en proie aux palpitations et aux idées noires, il est important de ralentir et de voir votre anxiété comme un avertissement: il est temps de reprendre les choses en main en vous reposant.

3

Vous remarquez un changement dans votre rythme de sommeil

La recherche montre que la plupart des gens ont besoin d’environ 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Vous avez des difficultés à vous endormir, vous vous réveillez plusieurs fois par nuit ou vous vous réveillez plus tôt que d’habitude? Alors n’ignorez certainement pas ces signaux. Un stress persistant amène votre corps à produire plus de cortisol (également appelé hormone du stress), ce qui peut entraîner un cycle de sommeil perturbé. Ce n’est pas une mauvaise idée de réévaluer votre équilibre travail-vie personnelle.

4

Vous restez en retrait – consciemment ou non – de la vie quotidienne

Vous n’avez pas trop envie d’aller au supermarché? Vous évitez le voisin dans la rue pour ne pas avoir à discuter? Même ce rendez-vous virtuel avec vos copines vous semble épouvantable? En passant plus de temps à la maison, un manque de routine et de contacts sociaux peut rendre plus difficile la «participation» à la vie quotidienne et provoquer un manque d’intérêt pour beaucoup de choses.

5

Vous luttez contre des habitudes malsaines

Pour ceux qui souffrent d’épuisement professionnel, les sentiments difficiles à vivre sont souvent trop difficiles à gérer seul. Il est donc parfaitement normal de vouloir échapper à ces émotions effrayantes. Si vous remarquez des changements dans vos habitudes de consommation – une augmentation de votre consommation d’alcool, des drogues, des médicaments, de la nourriture ou des achats en ligne pour vous réconforter – cela pourrait être un signe d’avertissement à ne pas négliger.

6

Vous souffrez de maux non seulement mentaux mais aussi physiques

La santé physique et mentale vont de pair. Lorsque l’épuisement professionnel commence à se manifester, il en résulte à la fois des maux mentaux et physiques. Pensez aux maux de tête, à l’hypertension, aux problèmes d’estomac, etc. Écoutez votre corps, il veut clairement vous dire quelque chose.

Vous vous reconnaissez dans ces 6 signaux? Plus tôt vous agissez, plus vite vous pourrez changer la situation et reprendre le contrôle de votre vie. Prenez contact avec votre médecin ou un professionnel de la santé afin d’être guidé•e. Vous n’êtes pas seul.e. Vous trouverez des informations et des personnes de contact via ce lien.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.