Home Lifestyle Job Burn-out: les 20 signes qui ne trompent pas

Burn-out: les 20 signes qui ne trompent pas

Corbis
Le burn-out, on est nombreuses à avoir peur d’en souffrir. Pour le déceler à temps, le spécialiste en la matière, Ben Fanning, a récapitulé l’ensemble des symptômes concrets qui devraient nous alerter.

1. Vos réveils sont très douloureux et vous repoussez sans cesse le moment pour ouvrir les yeux et affronter cette nouvelle journée. C’est votre cas? Lisez vite nos 5 conseils pour des réveils plus faciles.

2. Vous vous sentez vidée et épuisée après une journée de boulot. Vous n’avez plus l’énergie de faire du sport, de cuisiner ou de passer du temps avec vos amis.
3. Vous n’arrivez plus à dormir paisiblement, car vous repensez sans cesse à ce que vous n’avez pas fait au boulot, à vos éventuelles erreurs, à votre immense to-do list. Découvrez, à ce propos, nos 4 conseils pour mieux dormir.
4. Vous éprouvez un grand sentiment de libération en sortant du bureau le vendredi.
5. Quand vos proches vous demandent comment se passe votre boulot, vous répondez « ça va ». Pas un mot de plus, vous préférez ne pas évoquer vos soucis.
6. Vos collègues viennent régulièrement vous demander comment vous allez car ils s’inquiètent pour vous.
7. Vous n’avez plus envie de passer du temps avec vos collègues. Vous évitez les fêtes d’entreprise, les afterworks… Vous ne voyez plus l’intérêt de sociabiliser dans le domaine du boulot.
8. Vous arrivez très tôt au bureau et repartez quand le soleil se couche.
9. Le dimanche soir, vous vous sentez soudain envahie d’un stress intense en pensant au lundi matin qui approche dangereusement.
10. Vous fantasmez sur votre départ. Si vous rêvez d’un job mieux payé ou d’horaires plus cool, pas de panique, c’est relativement normal. Mais la personne proche du burn-out va simplement rêver du fait de partir, comme ça, du jour au lendemain.
11. Vous n’avez pas envie d’expliquer ce que vous faites dans la vie, quand on vous pose la question en société. Cette question vous ennuie et vous dérange au plus haut point.
12. Vos collèges vous saoulent. Les voir tous les jours ne vous apporte plus aucun plaisir. Pire, vous les évitez et êtes parfois désagréable avec eux.
13. Vous ne vous rappelez pas de la dernière fois où vous avez eu l’impression d’accomplir quelque chose au boulot, la dernière fois que vous vous êtes sentie satisfaite d’un dossier rendu ou d’une mission terminée.
14. Vous vous sentez constamment submergée par le boulot. Oui, le stress du travail, c’est devenu plutôt « normal », mais il ne doit pas faire partir de tous les instants non plus.
15. Vous ne vous sentez pas progresser dans votre job.
16. Vous devenez cynique, n’êtes plus intéressée par votre entreprise et n’essayez plus spécialement d’aider les autres.
17. Vous perdez votre sang-froid de plus en plus souvent. Ces petites explosions au quotidien sont souvent le signe d’un chamboulement intérieur plus grave.
18. Vous vous plaignez sans cesse à votre chéri ou à vos copines à propos de votre boulot. Ça devient même votre unique sujet de conversation.
19. Vous savez que vous seriez plus heureuse ailleurs et pourtant, vous avez du mal à rechercher un emploi. Comme si le stress vous paralysait.
20. Vous remarquez que vos collègues ont du mal à vous aborder, à être naturels avec vous.

Source: Business Insider.

Vous cumulez plusieurs de ces symptômes? N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Ce sujet vous intéresse? Découvrez le témoignage de deux lectrices qui ont souffert du burn-out dans le Flair du 30 septembre 2015.

Intéressant aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.