Home Lifestyle Qui sont ces manifestants brandissant des sardines et chantant « Bella Ciao » en...

Qui sont ces manifestants brandissant des sardines et chantant « Bella Ciao » en Italie?

Les Sardines
Getty
Ils étaient des dizaines de milliers à envahir l’une des plus grandes places de Rome, en face de la basilique Saint-Jean de Latran, un symbole des manifestations sociales de l’histoire d’Italie, ce samedi en chantonnant « Bella Ciao »: « Les Sardines » sont des antifascites, défiant Matteo Salvini et luttant contre l’extrême droite.

« Les Sardines » constituent un mouvement pour lutter contre le nationalisme de Matteo Salvini. Né le 14 novembre dernier sur la place centrale de Bologne, ce mouvement est apparu à la suite d’une prise de parole de Matteo Salvini, l’ancien ministre de l’Intérieur et Vice-président du Conseil des Ministres. Ils étaient à la base quatre inconnus, mais se sont, par surprise, retrouvés à 15 000 pour dénoncer le discours « de haine et de division » de Matteo Salvini.

Mais pourquoi un tel nom pour désigner ces manifestants? Précédemment, ils se sont rassemblés autour d’un flashmob à plus d’une dizaine de milliers de personnes, dépassant alors le nombre de militants au meeting de Salvini au PalaDozza et dont la capacité d’accueil est bien moindre. Résultat, ils se donnent le nom des Sardines, « par analogie à ces petits poissons serrés les uns contre les autres dans des boites de conserve », rapporte le site de RTL Info.

Des personnes de toutes les générations

Chantant haut et fort « Bella Ciao », le chant des partisans italiens antifascistes, les manifestants des Sardines se sont déjà rassemblés par centaines de milliers à Milan, Florence, Naples ou encore Palerme. Ce samedi, ils venaient de tous les horizons à Rome et certains ont cherché à se démarquer plus que d’autres, tantôt en brandissant une sardine géante et colorée, tantôt en soulevant des dessins de sardines.

Nous courons un risque, croire que les sardines soient la solution à tous les maux. Mais les sardines n’existent pas, ce sont des personnes qui remplissent les places avec leurs idées et voient un ennemi, la pensée unique simplifiée du populisme ».

a expliqué à la foule Mattia Santori, l’un des fondateurs de ce mouvement, selon le site de RTL Info. La pensée qui se trouve derrière, c’est de parvenir à « faire émerger une nouvelle énergie à travers une forme bien plus libre et spontanée » qu’un parti, en se dotant d’une organisation « qui ne sera pas hiérarchique » mais fixera de « grandes orientations« , rapporte toujours Mattia Santori, selon RTL.

Les Sardines à Bruxelles

Au-délà des frontières, « Les Sardines » se sont aussi données rendez-vous ce samedi au Mont des Arts, à Bruxelles. Cherchant à manifester contre la « politique de la peur », elles ont clamé haut et fort leur lutte contre la dérive populaire et la propagation des idées souverainistes au niveau européen.

Nous voulons nager ensemble pour promouvoir l’art, la participation et la non-violence comme antidotes au populisme : donnons libre cours à notre imagination et rendons Bruxelles joyeuse, colorée et pleine de sardines ! »

ont écrit les organisateurs dans leur manifeste publié sur Facebook, selon le site Le Soir.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.