Home Lifestyle Psycho La mannequin Sara Sampaio partage la réalité de son corps et fait...

La mannequin Sara Sampaio partage la réalité de son corps et fait le buzz

Sara Sampaio
© TikToK: @realsarasampaio & Getty

La mannequin portugaise de Victoria’s Secret, Sara Sampaio (29 ans), stimule au quotidien la confiance en soi et l’amour de soi de ses 7,5 millions d’abonnés sur Instagram. À travers une vidéo postée sur ses réseaux, elle a tenu à livrer un message sur la réalité des corps, au-delà de l’image qu’on en montre en ligne.

Le corps humain n’est pas immuable. En quelques heures à peine, par exemple, il peut se gonfler d’eau. On grossit, on maigrit, on vieillit, bref, on vit. Sauf que notre image de nous-mêmes peut être dévastatrice. Raison pour laquelle les initiatives de self-love sont de plus en plus nombreuses, invitant chacun·e à s’accepter tel·le qu’il/elle est. Un constat que de nombreuses influenceuses tentent de partager en montrant que le corps tonique, mince et photographié à son avantage ne reflète pas toujours la réalité des choses. Sara Sampaio encourage ainsi ses abonnés à donner de l’amour à toutes les formes de leur corps, qu’importe sa morphologie. Sa dernière vidéo en date parle d’elle-même: «des corps qui ressemblent à ça, ressemblent aussi à ça», affirmait-elle sur TikTok et Instagram sous une vidéo. «Il est normal que votre corps s’adapte à votre façon de bouger. Soyez gentil·le avec les gens et envers vous-même et ne commentez pas le corps changeant des autres.”

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sara Sampaio (@sarasampaio)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ce n’est pas la première fois que la mannequin se confie sur l’image de soi. “Chaque corps est différent et chaque métabolisme est différent”, a-t-elle déclaré dans une interview accordée à Vogue. Elle brise également les tabous dans le domaine de la santé mentale, car elle a récemment révélé sur Instagram qu’elle souffrait de trichotillomanie. Il s’agit d’une maladie mentale qui se manifeste par le besoin de s’arracher les cheveux.

La vidéo qu’elle a partagée hier a déjà été vue 22 millions de fois et suscite des réactions majoritairement positives. Une utilisatrice a remercié Sara de montrer que la perfection était aussi imparfaite. Voilà qui est dit, bien qu’il n’y ait finalement pas de modèle de corps à suivre, si ce n’est d’être bien dans le vôtre.

Lire aussi: