Home Lifestyle Psycho “Cher moi, je t’aime”: Silvy, 36 ans, écrit à son corps

“Cher moi, je t’aime”: Silvy, 36 ans, écrit à son corps

Silvy

50% d’entre nous rêvent d’un poids différent et à peine 10 % sont vraiment fières d’elles au quotidien, selon notre enquête sur l’estime de soi. S’aimer soi-même n’est pas facile, mais c’est si beau quand ça marche ! C’est pourquoi Flair partage des lettres d’amour de lectrices à elles-mêmes.

Cher moi, je t’aime

Ta vie est une histoires de combats. À la naissance, déjà, tu as pointé le bout de ton nez trois mois plus tôt, ce qui t’a rendue très fragile et vulnérable. Tu pesais à peine 900 grammes et tu tenais dans la paume d’une main, mais tout le monde te trouvais magnifique. En grandissant, tu as eu pendant des années une relation d’amour-haine avec ton corps et ton poids. Tu ne t’aimais tellement pas, que parfois même tu te dégoûtais. Alors tu es allé voir des diététiciens, on t’a donné des conseils en tout genre, mais quoi qu’on te dise, ça n’allait toujours pas.

C’était difficile pour toi d’accepter un compliment car tu pensais que personne autour de toi ne croyait en toi.

Côté cœur, tu as longtemps été dans une relation toxique. Tu n’étais à ses yeux, jamais assez attirante. À force d’entendre des horreurs sur toi-même, tu as ni par croire tout ce que cet homme te disait. J’aurais tellement aimé pouvoir te dire à ce moment-là, que tu étais merveilleuse et que tu méritais bien mieux que ce tyran…

Tu as eu deux enfants. Et même si ton amour pour eux était immense, tu n’arrivais toujours pas à t’aimer. Au contraire même. Tes kilos de grossesse t’ont complexée plus que jamais. Tu as décidé d’arrêter de manger, mais même après avoir récupéré ton corps, tu n’avais toujours pas une belle image de toi.

Tu n’avais pas confiance en toi et cela te faisait perdre tous tes moyens.

Puis l’amour est arrivé, le vrai avec un autre homme. Un homme qui a réussi à te convaincre que tu étais belle et qui est si fier de partager sa vie avec la femme que tu es. Grâce à lui, tu as mis tous tes doutes de côté et vous avez commencé à avancer ensemble. Petit à petit, tu es devenue une nouvelle femme. Je savais que cette femme se trouvait quelque part en toi. Cette femme se trouve belle et est très fière d’en n s’en rendre compte. ‘Et puis qu’est-ce qui est beau de toute façon ?’ Tu t’es dit il y a peu que la beauté est subjective, qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et qu’il faut s’accepter comme on est pour être plus heureux. Tu trouves même que la vie est de plus en plus belle et tu as bien raison.

Je t’aime

Silvy

PS : N’hésite plus quand on te fait un compliment. Tu le mérites.

Apprenez à vous aimer mieux avec nos articles SELF LOVE

Lire aussi: