Home Lifestyle NUTRITION: comment décrypter les étiquettes des aliments?

NUTRITION: comment décrypter les étiquettes des aliments?

Vous avez envie de faire plus attention à votre alimentation, mais ne savez pas comment bien choisir vos aliments au supermarché? Gaëlle Dutron, nutritionniste, nous apprend à décrypter les étiquettes!

1

Mangez originel

Le conseil de base, avant toute chose? « Si vous voulez manger sain, il faut privilégier les produits originels et vous détourner un maximum de tous les plats préparés » conseille Gaëlle Dutron. En gros, si vous voulez manger une soupe, mixez vos légumes à la maison. Et si vous voulez du granola pour le petit-déjeuner, préparez-le vous-même en vous basant sur cette recette, par exemple.

2

Évitez les listes d’ingrédients à rallonge

Si toutefois, vous vous tournez vers un produit préparé, jetez un coup d’œil à la liste des ingrédients. Si vous tombez sur une liste énorme, avec plein de mots inconnus au bataillon, on ne peut que vous conseiller de passer chemin.

3

Regardez les conservateurs et additifs

La plupart des aliments issus de l’agroalimentaire sont bourrés de conservateurs (des sucres, notamment) et d’additifs. Les additifs se reconnaissent notamment par tous les « E » (E100, E102, E132…). « Chaque année, des additifs sont retirés du marché car on se rend compte qu’ils présentent des risques potentiels d’être cancérigènes » souligne Gaëlle Dutron. Une bonne raison de les éviter un maximum au moment de faire vos courses.

4

Regardez la quantité de sel ajouté

« Un surplus de sel peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé » explique Gaëlle Dutron. « Le glutamate de sodium est particulièrement nocif. Ce sel super concentré se retrouve fréquemment dans les plats asiatiques tout préparés. En général, tous les plats industriels sont composés de trop de sel. Selon l’OMS, nous ne devrions en consommer qu’entre 2 et 5 grammes par jour. »

5

Et la quantité de sucre

Dans la liste des ingrédients, repérez tout ce qui se termine par – ose – il s’agit de sucres ajoutés, pour rehausser le goût notamment – et fuyez-les un maximum! Bon à savoir aussi: lorsqu’un produit indique « sans sucres ajoutés » au pluriel, c’est qu’il ne contient pas d’autres sucres que ceux présents naturellement dans le produit. Par contre, si vous voyez « sans sucre ajouté » au singulier, rien ne précise si d’autres sucres (lactose, dextrose…) n’ont pas été ajoutés. Si vous optez pour un aliment avec du sucre ajouté, veillez à ce qu’il s’agisse d’un sucre naturel, comme du miel, du sirop d’érable ou du sucre de coco.

6

Checkez le taux de glucides

Une fois que vous avez regardé la liste des ingrédients, référez-vous au tableau nutritionnel et à la case reprenant le taux de glucide, soit la teneur en sucre du produit. « Je recommande de ne pas consommer un aliment qui contient plus de 0,5 g de glucides par 100 g » explique la nutritionniste. « Par exemple, si l’on regarde le tableau nutritionnel des galettes de riz ou des Pains de Fleurs au sarrasin, on remarque que, malgré la liste d’ingrédients sains qui composent le produit, il est bourré en sucre. En général, on avoisine les 80 g de glucides pour 100 g; ce qui est énorme! C’est logique: ces céréales ont été soufflées et ont du coup, perdu toutes leurs bonnes fibres, qui permettent de de diminuer le taux de sucre dans le sang. »

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.