Home Lifestyle “L’intelligence émotionnelle”: ce nouveau facteur indispensable pour trouver un job

“L’intelligence émotionnelle”: ce nouveau facteur indispensable pour trouver un job

Si nos émotions ont un impact direct sur notre vie privée, elles en ont aussi sur notre vie professionnelle et sont d’ailleurs aujourd’hui devenues un critère important sur notre CV!

Avant les années 90, on avait très peu entendu parler de l’intelligence émotionnelle. Ce sont les scientifiques Salovey et Mayer qui ont étudié ce phénomène et l’ont défini comme étant

Une forme d’intelligence qui suppose la capacité à contrôler ses sentiments et émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses gestes.

Le concept est ensuite devenu populaire grâce au journaliste scientifique Daniel Goleman qui a publié un livre sur le sujet en 1995. Dans son bouquin, il décrit que ce phénomène repose sur 5 piliers: la conscience de soi, la maîtrise de soi, la motivation interne, l’empathie et les compétences sociales.

Pour mieux comprendre ces piliers, voici une vidéo réalisée par Mind Biscuit qui résume très bien ce concept:

Selon le site Références, l’intelligence émotionnelle gagne de plus en plus de terrain dans les entreprises qui prennent désormais en compte ce critère avant d’engager de nouvelles recrues.

En plus des capacités intellectuelles, les employeurs recherchent donc aussi chez les candidats des capacités à savoir travailler en équipe, à savoir s’adapter aux différentes situations ainsi qu’à accepter les critiques afin de s’améliorer au sein du travail.

On vote un grand ‘OUI’ pour ces critères plus humains qui vont non seulement améliorer l’ambiance au travail – où l’on passe tout de même une grande partie de notre vie – mais aussi accroître notre développement personnel!

D’autres articles ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.