Home Lifestyle Les Anges de Victoria’s Secret dénoncent le harcèlement sexuel dans une lettre...

Les Anges de Victoria’s Secret dénoncent le harcèlement sexuel dans une lettre ouverte

NEW YORK, NEW YORK - DECEMBER 02: Nadine Leopold attends the 2018 Victoria's Secret Fashion Show viewing party at Spring Studios on December 02, 2018 in New York City. (Photo by TheStewartofNY/WireImage)

Vendredi, La Model Alliance, association de défense des droits des mannequins, a publié une lettre ouverte sur Instagram à destination de Victoria’s Secret, qu’elle accuse de ne pas prendre les mesures nécessaires face au harcèlement sexuel.

Le 1er février dernier, le New York Times révélait des faits de harcèlement sexuel incriminant l’ex-dirigeant de Victoria’s Secret à savoir Ed Razek à l’encontre de certains mannequins Victoria’s Secret. Des faits accablants basés sur les témoignages de trente cadres, employés et mannequins, actuels et anciens, ainsi que sur des documents confidentiels.

Le quotidien explique notamment que l’homme de 71 ans aurait essayé d’embrasser des mannequins et demandé à ce qu’elles s’assoient sur les genoux. Bella Hadid, top de la marque, a notamment révélé que Ed Razek lui aurait dit d’oublier les sous-vêtements lors d’un essayage en 2008. Il aurait également saisi l’entrejambe d’une autre mannequin peu avant le défilé de 2018. Sans oublier la pression qu’il aurait mis sur les anges pour qu’elles posent nues ou encore l’utilisation de photographies d’Anges sans leur autorisation.

Lire aussi: Victoria’s Secret a voulu promouvoir la diversité et c’est raté.

Un appel à l’action

Vendredi dernier, la Model Alliance New York, publiait une lettre ouverte engagée et bouleversante sur son compte Instagram pour demander combien de nouvelles victimes d’abus la marque de lingerie avait-elle besoin d’entendre pour agir. 100 mannequins, parmi lesquels Amber Valletta et Christy Turlington, ont demandé à la marque d’adopter la charte de l’association qui vise à protéger les droits des mannequins et à instaurer des conditions de travail décentes.

“Il est temps pour Victoria’s Secret de mettre en place des actions pour protéger les personnes grâce à qui ils génèrent du profit”, a indiqué la Model Alliance.

La Model Alliance croit en la sécurité, la liberté de travailler sans peur du harcèlement, et en de réelles conséquences sur les agresseurs.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.