Home Lifestyle L’Argentine légalise l’avortement

L’Argentine légalise l’avortement

@Getty Images
@Getty Images

C’est officiel ! La décision est tombée ce mercredi 30 décembre. La loi sur l’accès à l’avortement gratuitement et sans restriction a été adoptée par le Sénat en Argentine.

L’année 2020 se terminera sur une note positive. L’Argentine a officiellement dit oui à l’avortement après plusieurs mois de discussions et des années de combats des organisations féministes. Les sénateurs argentins réputés conservateurs ont adopté, après 12 heures de débats, ce mercredi 30 décembre, la loi qui légalise l’avortement jusqu’à quatorze semaines de grossesse et sans raison médicale ou judiciaire. Désormais, l’IVG sera prise en charge par le système argentin gratuitement. Jusqu’à présent, l’interruption volontaire de grossesse en Argentine était permise seulement en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

Dans les rues de Buenos Aires et sur les réseaux sociaux, une explosion de joie et d’émotions déferle depuis l’annonce officielle. Pour de nombreux Argentins, ce mercredi 30 décembre est désormais un jour historique. « L’avortement sûr, légal et libre fait loi. Aujourd’hui, nous sommes une société meilleure, qui élargit les droits des femmes et garantit la santé publique » a twitté le président argentin Alberto Fernandez.

« La loi a été votée ! La marée verte a fait de cette lutte et de ce militantisme une réalité. Aujourd’hui, nous avons fait un pas immense, et nous sommes de plus en plus proches de l’Argentine dont nous rêvons. », a écrit sur Twitter Elizabeth Gomez Alcorta, ministre argentine des femmes, des genres et de la diversité.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: