Home Lifestyle La North Coast 500, l’équivalente écossaise de la Route 66

La North Coast 500, l’équivalente écossaise de la Route 66

© Jack Anstey & Caleb Fisher via Unsplash

Surnommée la Route 66 écossaise, la North Coast 500 est une route qu’il faut emprunter au moins une fois dans sa vie! Entre montagnes, plages, lochs, c’est parti pour un roadtrip à travers des paysages sauvages et mystiques.

Ce qu’il faut savoir

Le tracé de 830 kilomètres de la North Coast 500 débute dans la ville d’Inverness et se prolonge ensuite, le long de la côte ouest vers Applecross. Toujours au Nord, la route passe par les petites villes de Torridon et d’Ullapool. Caithness et John O’Groats, sur la côte écossaise sont les étapes suivantes de la North Coast 500. Le roadtrip se termine en reprenant la direction du sud, passant par Dingwall avant de revenir à Inverness.

Dit bericht bekijken op Instagram

Een bericht gedeeld door Josh Kind Photography (@josh_kind_photography) op

Les « must see » la route

La North Coast 500 emmènera les voyageurs•es à travers les paysages accidentés et les célèbres Munro de l’Ecosse. Parmi les montagnes inédites, ne manquez pas le Ben Hope situé dans le Flow Country au sud-est de Loch Hope à Sutherland. Les sommets de Suilven, Assynt, An Teallach ou encore Stac Pollaidh se dévoileront également lors du trajet et attendent les randonneurs les plus motivés. D’en haut s’étendront les paysages à couper le souffle des Highlands. Autre point phare du tracé, le loch de mer Little Loch Broom situé dans le nord-ouest de Ross et Cromarty.

Lors d’un roadtrip au printemps ou en été, il vous sera possible d’opter pour des « safaris marins » où vous découvrirez (avec un peu de chance) des dauphins, phoques ou encore baleines. Les moins frileux pourront d’ailleurs naviguer à bord d’un canoë ou d’un kayak sur les eaux écossaises. Le must du must? Une excursion d’une journée aux îles Orkney (Orcades).

Dit bericht bekijken op Instagram

Een bericht gedeeld door Luke & Nell | Travel Couple (@whatifwewalked) op

Adrénaline, culture et randonnées

Les plus téméraires n’hésiteront pas à s’élancer sur la tyrolienne Golden Eagle à Durness. Partant d’une falaise à 38 mètres de haut, ce câble vous emmènera sur la plage de Ceannabeinne en vous offrant une vue à 360*° sur les paysages écossais.

Les amateurs de culture devront sans hésiter s’arrêter dans la ville de Gairloch, John’o Groats, Wick ou encore Inverness. Les ruines du château d’Ardvreck sur les rives du Loch Assynt au nord d’Inchnadamph sont également une excursions immanquables. Autre lieu phare, le château de Dunrobin au sud de Brora.

Pour ceux qui ont le temps, on vous conseille de vous écarter un peu de l’itinéraire pour plonger dans la campagne écossaise. Perdez-vous dans les petits villages, arrêtez-vous boire un verre dans un pub et mangez du poisson frais. Parmi les hotspots, ne manquez pas Kyle of Tongue! Autre must see, la Smoo Cave, une grotte marine calcaire qui abrite notamment une cascade spectaculaire. The Old Man of Stoer, un éperon rocheux haut de 60 m qui surplombe les Highlands du nord-ouest est également une excursion immanquable. Encore une? Les îles des Hébrides de Lewis et Harris.

Dit bericht bekijken op Instagram

Een bericht gedeeld door Ally Law (@mrallylaw) op

La plage vous manque?

Pas de panique, les plages des Highlands du nord séduiront les marcheurs, surfeurs et rêveurs. Promenez-vous sur les plages de sable blanc de Balnakeil Beach, pique-niquez sur la plage de Gairloch Beach et visitez l’un des plus petits châteaux d’Europe, l’Hermit’s Castle, à Achemelvich Bay. Bon à savoir, le camping sauvage est autorisé en Ecosse, de quoi vous offrir une nuit au grand air isolé de tous.

Dit bericht bekijken op Instagram

Een bericht gedeeld door VisitScotland (@visitscotland) op

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.