Home Lifestyle Hugo Clément dénonce le lobby du lait qui s’immisce dans les écoles

Hugo Clément dénonce le lobby du lait qui s’immisce dans les écoles

Le journaliste Hugo Clément a posté une vidéo dans laquelle il alerte sur le lobby du lait, actif jusque dans les écoles.

On le sait, le lobby du lait est très présent, notamment devant les représentants du gouvernement. Ce que l’on sait moins, par contre, c’est qu’il s’immisce jusque dans les écoles publiques pour atteindre directement les oreilles des élèves et les influencer dans le sens qui les arrange. Et c’est Hugo Clément qui a dénoncé ces comportements dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux.

Voici comment les lobbys de l’agro-industrie s’infiltrent dans les écoles publiques pour influencer nos enfants.Parents, enseignants, soyez vigilants ![ Visiblement la vidéo est de piètre qualité, pardon pour ça, je ne comprends pas pourquoi. Elle est disponible en HD et sans bug sur mon compte Instagram hugoclementk, dans la story à la une « LOBBY » ]

Posted by Hugo Clément on Sunday, July 7, 2019

Une coïncidence qui fâche

Comme l’explique le journaliste, tout a commencé il y a quelques jours lorsqu’il est allé chercher sa belle-fille de 8 ans à la sortie de l’école. « Je lui ai demandé si tout s’était bien passé. Elle m’a dit que oui, mais qu’il ne fallait pas manger des fruits le matin, qu’il valait mieux boire du lait » explique Hugo Clément, qui a alors demandé à la fillette qui lui avait expliqué ça. « Ce n’est pas la maîtresse, c’est une autre dame qui nous a expliqué comment il fallait manger pour être en bonne santé ».

Intrigué par cette histoire de fruits et de lait, Hugo Clément pose plus de questions à sa belle-fille. La dame a insisté sur le fait qu’il fallait boire beaucoup de lait pour être en bonne santé ; beaucoup de produits laitiers ; au moins 4 fois par jour. La petite sort alors deux flyers de son cartable, tous les deux signés par le lobby du lait, dont un livret de recettes contenant, pour chacune d’elle, un produit laitier. Hallucinant: la petite et le reste de sa classe ont également reçu un cahier d’exercices, parmi lesquels figure un petit quiz demandant aux élèves de barrer les « goûters intrus ». Sans surprise, la pomme est barrée, comme si elle représentait un danger pour la santé des enfants, là où tous les goûters avec du lait et des produits laitiers sont jugés bons pour la santé.

Mais comment est-ce possible ?

La vraie question que l’on peut se poser en voyant cela, c’est comment ces flyers atterrissent dans les minettes des gosses? C’est ce qu’Hugo Clément a voulu savoir, en interrogeant directement la directrice de l’école concernée. Celle-ni n’était tout bonnement pas au courant qu’il s’agissait du lobby du lait. Leur responsable s’était simplement présentée comme une diététicienne, omettant de prévenir qu’elle officiait pour faire la promotion du lait. Une pratique absolument dégueulasse.

Le pire peut-être : la « médecin » a laissé des bouquins aux enfants qui démontrent toute la subtilité de la propagande du lobby en question. Les livres expliquent, à coups d’illustrations ludiques, les soi-disant bienfaits du lait en mettant en scène une vache en super santé, avec des phrases en gras: « dans le lait, il y a tout ce qu’il faut pour bien grandir ». Comme l’explique Hugo Clément, le livre omet de parler des conditions parfois atroces des animaux, mais aussi de toutes les récentes études qui prouvent que boire 3 fois du lait sur la journée est loin d’être nécessaire pour l’être humain.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.