Home Lifestyle Faut qu'on parle FAUT QU’ON PARLE: les gens qui font la Tournée Minérale m’horripilent

FAUT QU’ON PARLE: les gens qui font la Tournée Minérale m’horripilent

Plus de 78 000 personnes sont déjà inscrites à la Tournée Minérale cette année. J’applaudis l’initiative mais si vous avez décidé de participer, je vous conseille de ne pas croiser ma route pendant le mois de février…

La cause est louable et je la respecte à 100%. Ceux qui s’inscrivent à l’action, versent de l’argent pour la recherche contre le cancer, honorent leur engagement et prennent conscience de leur consommation d’alcool à la fin du mois: bravo. Les autres, voilà pourquoi vous avez le don de m’énerver.

1

Parce que je ne considère pas ça comme un exploit

À vous entendre, vous méritez une médaille pour avoir tenu un mois sans alcool. Après avoir passé 15 mois de sobriété complète (9 mois de grossesse + 6 mois d’allaitement), je dois avouer que je méprise un peu ce que vous osez appeler « un gros challenge ». Par contre, les femmes enceintes, elles, méritent toutes un prix. Applaudissez-les plutôt que de vous vanter.

2

Parce qu’au mois de février, c’est trop facile

Se passer d’alcool pendant le plus petit mois de l’année, ça me fait bien rigoler. On boit plus de thé que de saké pendant le mois du cocooning par excellence. Essayez de résister à l’appel du mojito en terrasse quand il fait encore 25 degrés dehors à l’heure du barbecue et on en reparlera!

3

Parce que peu de gens paient pour la bonne cause

Et ça me fait vraiment penser aux Ice Bucket Challenge. Toutes les filles en ont profité pour se la jouer Miss t-shirt mouillé, sans même savoir pour quelle maladie le défi avait été créé. Pour les intéressées, il s’agissait de la sclérose latérale amyotrophique.

4

Parce que peu de gens la respectent à 100%

« C’est mon anniversaire », « c’est le pot de départ de Jacqueline, la fille de la compta que je croise une fois par an », « c’est vendredi ». Finalement, j’ai l’impression que les adeptes de la Tournée Minérale craquent à la moindre occasion.

5

Parce que les « mois sans », ça commence à bien faire

Entre le mois sans viande, sans râler, sans téléphone et la Tournée Minérale, on se laisserait pas un peu vivre en profitant des bonnes choses de la vie avec modération?

6

Parce que peu de gens se posent les vraies questions

Ceux qui ont « tenu bon » fêtent la réussite de ce défi en se bourrant la gueule et boivent leur consommation du mois entier en une seule soirée, le 1er mars. Mais bon, c’est mérité, ils ont quand même relevé un « sacré challenge »!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.