Home Lifestyle Faut qu'on parle FAUT QU’ON PARLE: des t-shirts sexistes pour enfants de « Tape à l’œil »

FAUT QU’ON PARLE: des t-shirts sexistes pour enfants de « Tape à l’œil »

La journaliste de la RTBF Maïté Warland a senti la moutarde lui monter au nez lors de sa dernière séance shopping. La cause: un exemple frappant de sexisme ordinaire aperçu dans les rayons du magasin de vêtements pour enfants « Tape à l’œil ».

Les t-shirts à message pour les plus petits c’est très mignon mais tout dépend de ce qu’il est écrit dessus…

Faire passer le bon message

Chez « Tape à l’œil », dans le rayon et dans la catégorie du webshop dédiés aux garçons de 2 à 14 ans, les t-shirts sont floqués de mots inspirants: « Monsieur Génial », « Amazing », « Trop parfait » ou encore « Un esprit libre ». Super, en voilà de jolis mantras. De quoi lui donner confiance en lui!

Du côté des filles, on s’attend donc à trouver un « Madame Géniale » ou « Trop Parfaite » pour gonfler l’ego des plus discrètes. Bonne blague. Dans ce rayon girly, vous avez le choix entre le t-shirt « Impatiente », « Râleuse », « En retard » ou encore « Débordée ». Autant de clichés sur les femmes qui nous donnent envie de nous étrangler.

Ha, ouf, on aperçoit quand même un t-shirt, à paillettes, sur lequel il est écrit « Brillante » et un autre « Unique » dans la collection… cachés sous un agaçant « Jolie ». Cerise sur le gâteau, un modèle prône le slogan « Girls need sun & fun ». La recette du bonheur! Parce que, c’est bien connu, les filles ne s’intéressent qu’à leur bronzage et aux choses futiles…

Pourquoi ça nous dérange?

Certains diront qu’ils commencent à en avoir marre du « politiquement correct », que ce n’est quand même « pas si grave » et « plutôt rigolo de se moquer de ses propres défauts via des vêtements ». Oui mais non, en fait. Parce que c’est justement parce que tout le monde trouverait presque ça normal que ça pose problème, c’est ce qu’on appelle du sexisme ordinaire. Celui qui est partout autour de nous sans qu’on n’y prête attention mais qui influence pourtant toute une génération de futurs hommes et femmes dès leur plus jeune âge.

Dans ce cas-ci, « Tape à l’oeil » est accusé de véhiculer des messages clichés mais ce n’est malheureusement pas le seul magasin à en faire autant. Le sexisme ordinaire se trouve aussi bien dans les publicités qui nous entourent, les remarques d’un employeur que dans les jouets pour enfants. S’en rendre compte et le dénoncer, c’est déjà avancer.

Maintenant, excusez-nous mais on est vraiment « débordées » et, comme toujours, « en retard » dans toutes les tâches ménagères qui nous attendent à la maison donc on ne va pas en débattre plus longtemps. « Rha les femmes, toutes les mêmes! » nous direz-vous.

Photos: Tape à l’oeil

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.