Home Lifestyle Une étude révèle les positions sexuelles qui favorisent un sommeil réparateur

Une étude révèle les positions sexuelles qui favorisent un sommeil réparateur

Getty

Selon une enquête réalisée par The Dozy Owl, un site spécialisé dans le sommeil, s’adonner à une partie de jambes en l’air avant de dormir serait un bon moyen de se laisser bercer par Morphée.

Les bienfaits du sexe sur la santé ne sont plus à prouver. En revanche, saviez-vous que certaines positions favorisent votre sommeil et vous permettent de mieux dormir?

Trois positions à favoriser

Une expérience a été menée sur 1 652 participant·e·s pendant trois mois au cours desquels chacun·e a pratiqué 25 positions sexuelles différentes avant de se munir d’un moniteur de sommeil pour passer leur nuit. Leur cycle a été analysé, révélant que la phase de sommeil paradoxal, la phase 4, soit la dernière du cycle de sommeil, augmente considérablement. Il faut savoir que le sommeil paradoxal occupe normalement 20% du temps de sommeil total et vogue entre le sommeil profond et les signes d’éveil. Selon Lisa Varadi, auteure du livre “Mieux dormir”, pendant cette phase, notre activité cérébrale augmente, nos muscles sont immobilisés, notre rythme cardiaque s’accélère, notre tension artérielle augmente… C’est d’ailleurs durant cette phase que se produisent la plupart de nos rêves. Selon l’étude, pratiquer du sexe, et en particulier, certaines positions, permettent d’appuyer cette phase du sommeil paradoxal, et de facto, de jouir d’un sommeil davantage réparateur.

Selon les données récoltées auprès des participant·e·s de l’étude, les positions qui favoriseraient un sommeil réparateur sont tout d’abord la levrette, qui permettrait d’augmenter la phase du sommeil paradoxal de 43%.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La position du lotus permettrait de l’augmenter de 39% et celle de l’aigle déployé, de 35%. Les positions du pont et de l’Andromaque l’augmenteraient, quant à elles, de 26% chacune. Malheureusement, l’étude ne précise pas pourquoi ces positions en particulier agissent de manière positive sur le sommeil paradoxal. Qu’à cela ne tienne, on garde tout de même l’info dans un coin de notre tête, histoire de vérifier par nous-même si oui ou non, on récupère effectivement mieux après avoir profité de ces positions!

Exit les tisanes et infusions à la camomille, on sait désormais sur quoi miser pour passer de bonnes nuits!

Lire aussi: