Home Lifestyle Du porc dans nos yaourts, des insectes dans nos boissons, ces ingrédients...

Du porc dans nos yaourts, des insectes dans nos boissons, ces ingrédients cachés insoupçonnés

L’ONG Foodwatch tient à alerter le consommateur. Il y a beaucoup plus de produits contenant des animaux que ce que vous ne pensez. La viande est « cachée » parmi des légumes, des boissons, des fromages. Interpellant.

En devenant végétariennes ou végétaliennes ou en se découvrant une allergie, certaines personnes ont appris à scruter les étiquettes des produits de supermarché. Mais de nombreux consommateurs ne prennent pas la peine de le faire, par manque de temps, d’interêt ou par confiance en une marque. Pourtant, de nombreux produits de consommation contiennent des traces d’animaux. Et c’est souvent ceux que l’on soupçonne le moins qui sont concernés.

C’est ce qu’a voulu dénoncer l’ONG Foodwatch. L’association a mené une étude dans les grandes surfaces françaises et, en guise de conclusion, a dressé une liste d’une douzaine de produits alimentaires qui contiennent des dérivés d’animaux.

Du boeuf dans les Panier de Yoplait

L’ONG a tenu à informer le consommateur sur les ingrédients contenus dans les yaourts par exemple. Ainsi, on apprend que les Panier de Yoplait 0% (goûts framboise, fraise, mûre, cerise) contiennent de la gélatine de boeuf. Pourtant, sur l’étiquette, on ne lit que le mot « gélatine », un réel problème pour l’association qui a lancé une pétition pour que la marque rétablisse la vérité sur ses emballages.

On apprend également que d’autres desserts comme les Viennois au chocolat de Nestlé ou le Tiramisu du Carrefour contiennent de la gélatine de porc, les macarons de chez Auchan de la gélatine de boeuf. La gélatine est bien précisée sur l’étiquette. Mais qui pourrait se douter de la présence d’un tel ingrédient dans un produit comme celui-ci? Pas la totalité des consommateurs, visiblement. Depuis la parution de cette liste, des milliers d’internautes l’ont partagée.

Des insectes dans la glace

« La glace Façon glacier, fraise et morceaux de meringue » de Carte d’Or contient du shellac. Bien évidemment, à moins de faire une recherche précise, de nombreuses personnes ignorent que le shellac est un additif issu d’insectes.

Foodwatch insiste d’ailleurs sur la présence de shellac sur certains fruits, comme les pommes Fuji. Mais aucune mention n’est obligatoire. Le consommateur ne peut donc pas en être averti.

Volaille dans des légumes en bocaux, présure dans les fromages (enzyme qui vient de l’estomac des veaux abattus avant sevrage), cochenille dans l’Origina rouge, la liste de ces ingrédients cachés, ou du moins pas très clairs, est longue.

Preuve qu’il est plus que nécessaire de lire les étiquettes. Et qu’il est temps que les marques les clarifient.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.