Home Lifestyle Couple Trouver son âme soeur ne veut pas dire que tout sera rose

Trouver son âme soeur ne veut pas dire que tout sera rose

graphic drawing

Vous l’avez su au premier regard. Vous vous êtes trouvés et avez eu le sentiment immédiat que c’était pour la vie. Trouver son âme soeur est une grande chance mais ça ne veut pas dire pour autant que tout sera parfait.

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas. Et la plus irrationnelle d’entre elles est certainement l’amour. Ce sentiment profond, plus fort que tout, qu’une personne est NOTRE personne, qu’elle est faite pour nous, on l’appelle l’évidence. C’est aussi simple que ça. Il aura fallu un regard, un geste, une parole pour que tout notre être ressente cette sensation indestructible d’être sûr, convaincu que l’autre était attendu depuis toujours.

Pour toutes les histoires, longues ou courtes, on parle de cette phase de lune de miel où l’on apprend à se connaître, où tout est démultiplié, si intense qu’on en a la tête qui tourne. Quand on trouve son âme soeur, cette phase n’est pas aussi forte. Elle est moins passionnée, moins dévorante, beaucoup plus douce. La raison? Vous avez l’impression de vous connaître depuis toujours. Même si les détails comme le passé de l’autre, son job ou ses amis vous demanderont des discussions et de l’intérêt, il demeure tout de même une sensation étrange d’avoir percé l’autre à jour. On n’a pas peur de se mettre à nu, de montrer ses émotions les plus enfouies, de se dire qu’on s’aime beaucoup trop vite. Tout est limpide. Pour autant, le manque de cette lune de miel qu’on avait pourtant connu jusqu’à présent peut déjà insuffler un doute. « Ma personne idéale ne devrait-elle pas me transporter? » « Les papillons ne devraient-ils pas m’envahir le ventre? » Pas forcément, non. Parce qu’au lieu d’être dévoré•e par la passion, vous êtes envahi•e d’un calme olympien, d’une certitude que désormais, tout va bien aller. C’est inexplicable, absolument pas prouvé scientifiquement, plus fort pour certains que d’autres. C’est comme ça, avec lui/elle, c’est différent.

L’amour oui, mais pas sans peine

Le seul détail auquel on ne pense pas quand on est amoureux, c’est que ça ne sera jamais parfait. La faute aux films d’amour et aux romances dont on nous a noyés l’esprit depuis la plus tendre enfance, notre cerveau s’est convaincu que l’amour, le vrai, le beau, ce n’est qu’un long fleuve de passion dans un décor rose bonbon où tout roule sans la moindre éclaboussure. Mais c’est faux, c’est le plus gros mensonge de l’humanité que de nous faire croire que deux personnes qui passent leur vie ensemble, leurs journées ensemble, ne deviennent plus qu’un dans la joie et la bonne humeur, avec des parties de jambes en l’air toutes les deux heures et ce pour l’éternité.

Pensez-y deux secondes. Il est tout bonnement impossible de faire matcher à 100% deux personnalités bien distinctes et de leur demander de s’aimer passionnément H24 sans le moindre accro. Et c’est là que le mythe s’effondre quand on rencontre son âme soeur, sa personne pour la vie: c’est encore pire que d’habitude. Pourquoi? Parce que, la nature est bien faite, notre âme soeur (pour autant qu’on croit en ce concept) est une personne qui nous complète. Ce qui, par définition, signifie qu’elle est opposée à nous. Certes, vous vous retrouvez en lui ou en elle et vous avez de nombreux points communs ou intérêts. Mais sur le fond de vos personnalités, vous êtes comme le Yin et le Yang. Et forcément, ça implique des conflits, des désaccords, beaucoup d’incompréhensions pour ne s’en tenir qu’aux côtés négatifs.

Mais c’est aussi pour ça que c’est la bonne personne pour vous. Deux personnes identiques avec les mêmes traits de caractères finissent par se bouffer, par laisser trop de place à l’autre et par finalement disparaître. En clair, ça ne peut pas marcher et tous les psychologues vous le confirmeront. Ce qui implique qu’une personne qui nous est opposée mais qu’on aime de tout son coeur ne sera pas forcément une partie de plaisir sur le long terme. En toute logique, vous ne pouvez pas exiger de la personne en face de vous qu’elle rencontre toutes vos attentes, qu’elle soit parfaite. Parce que ça n’existe pas. Mieux (ou pire?), si elle était parfaite, vous vous ennuieriez et tout le chemin que vous tracez ensemble n’aurait plus aucun intérêt.

S’aimer, c’est apprendre tous les jours; apprendre de l’autre, apprendre ensemble mais surtout apprendre de soi. S’aimer, c’est grandir, s’apprivoiser, se découvrir, construire ensemble. C’est aussi pardonner à l’autre ses failles, ses peurs et ses démons. Le jour où l’on a compris que ça ne serait pas si facile, qu’un couple demande beaucoup de travail, de concessions et de compromis, ce jour-là, on a tout compris et on est digne de l’amour de l’autre. Un amour qui peut durer toute une vie si l’on y met du sien.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.