Home Lifestyle Couple Témoignage: « Je suis tombée amoureuse d’un meurtrier condamné à la prison à...

Témoignage: « Je suis tombée amoureuse d’un meurtrier condamné à la prison à vie »

Sur Instagram, le compte The Way We Met raconte à grands coups de clichés romantiques de vraies histoires d’amour à ses 338 000 abonnés. Coup de foudre instantané, amour de jeunesse retrouvé… Ou bien dans le cas du dernier témoignage, l’histoire d’amour entre une thérapeute et un meurtrier condamné à la prison à vie.

Si la plupart des histoires de couple envoyées à la plage sont accompagnées de photos des protagonistes s’enlaçant, s’embrassant ou dansant lors de leur mariage, ici, il a fallu se contenter d’un montage. Logique puisque Dre, condamné à la prison à vie, n’a jamais rencontré sa compagne que derrière la vitre du parloir. Ce qui n’a pas empêché celle-ci de tomber folle amoureuse de lui.

Je n’aurais jamais pensé tomber amoureuse de quelqu’un qui a été condamné à la prison à vie. Mais en tant que thérapeute, je sais que les gens sont bien plus que leurs erreurs.

« L’erreur » dont parle ici la compagne de Dre, c’est le meurtre dont ce dernier s’est rendu coupable à l’âge de 15 ans. Un drame qui a mis les deux amoureux sur le chemin l’un de l’autre puisqu’avant d’avoir le coup de foudre pour Dre, Emma (nom d’emprunt) l’a contacté dans le cadre d’un projet qu’elle réalisait pour attirer l’attention sur la problématique des adolescents condamnés comme des adultes.

Avant que je le rencontre, on correspondait déjà depuis un an, alors quand je suis allé le voir pour la première fois en prison, j’avais l’impression de déjà le connaître. Mais j’ai été prise au dépourvu par l’intensité de notre connection. Il y avait une attraction magique entre nous, comme si on se connaissait depuis toujours.

Et ce alors même que leurs parcours sont on ne peut plus différents, avec d’un côté, une thérapeute engagée avec la volonté de changer la société, et de l’autre, un jeune originaire de Chicago qui après être tombé dans de mauvaises fréquentations s’est retrouvé à une soirée où une jeune de 21 ans a été tué par balles, meurtre dont il a été accusé.

On comprend que la première réaction des gens est d’être sceptiques et de poser plein de questions. Les clichés associés aux prisonniers sont inévitables, ce qui nous motive encore plus à partager notre histoire.

Une histoire qui n’aura pas mis longtemps à passer du cadre professionnel à la relation romantique après la première rencontre de Dre et Emma.

Je savais qu’il y avait de fortes chances que Dre ne soit jamais libéré. Mais je savais aussi qu’il était mon âme soeur et que je ne pouvais pas le laisser passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Même si ma décision impliquait beaucoup de sacrifices, c’était un petit prix à payer pour passer le reste de ma vie avec Dre.

Et ce, alors même que leur vie de couple est forcément tout sauf conventionnelle, et qu’Emma avoue qu’il est très difficile de n’avoir absolument aucun contrôle sur leur relation.

« I never imagined that I would fall in love with a man who’s been sentenced to life in prison. But as a therapist, I know that people are more than their worst mistakes. Five years ago, I started a story-telling project called “The One” in an effort to raise awareness about the U.S. Justice System’s practice of sentencing youth as adults. Through this project, I met Dre, who was convicted of murder and given a life sentence at the age of 15. I’ll never forget the first time I met him. I drove 8 hours from Chicago to the prison where he’s incarcerated. I left at 2 AM to get there in time for visiting hours. It was the first time I had ever stepped foot inside a prison. Dre, on the other hand, was already 5 years into his sentence. The visiting room was small, hot, and crowded, but meeting Dre was unexpectedly comfortable. We had been writing to each other for a year prior to my visit, working diligently as he shared his entire life story with me. So by the time we met in person, we already felt like we knew each other. But I was still caught off guard by how instant our in-person connection was. There was this unspoken magnetic pull between us.“ (Link in bio for the full story.)

A post shared by the way we met (@thewaywemet) on

On peut se voir seulement cinq jours par mois, et comme j’habite loin, c’est à chaque fois un long voyage. Quand je le vois, nous n’avons droit qu’à quatre heures maximum ensemble. Nous pouvons nous parler au téléphone entre les visites, mais les appels sont limités aussi. Quand la prison est en lockdown, ce qui est fréquent, cela peut arriver qu’on ne se parle pas du tout pendant un mois.

Ce qui n’a pas empêché Emma de décider de lier officiellement sa destinée à celle de Dre.

Aujourd’hui, nous sommes fiancés et on se réjouit d’enfin se marier. La prison n’autorise des mariages que deux fois par an mais nous avons obtenu l’autorisation de nous marier en janvier 2019. Nous ne pourrons pas prendre de photos de la cérémonie, mais nous aurons le droit de nous embrasser.

Un mariage à mille lieues des fêtes de princesse qu’ont tendance à imaginer les petites filles.

« I never imagined that I would fall in love with a man who’s been sentenced to life in prison. But as a therapist, I know that people are more than their worst mistakes. Five years ago, I started a story-telling project called “The One” in an effort to raise awareness about the U.S. Justice System’s practice of sentencing youth as adults. Through this project, I met Dre, who was convicted of murder and given a life sentence at the age of 15. I’ll never forget the first time I met him. I drove 8 hours from Chicago to the prison where he’s incarcerated. I left at 2 AM to get there in time for visiting hours. It was the first time I had ever stepped foot inside a prison. Dre, on the other hand, was already 5 years into his sentence. The visiting room was small, hot, and crowded, but meeting Dre was unexpectedly comfortable. We had been writing to each other for a year prior to my visit, working diligently as he shared his entire life story with me. So by the time we met in person, we already felt like we knew each other. But I was still caught off guard by how instant our in-person connection was. There was this unspoken magnetic pull between us.“ (Link in bio for the full story.)

A post shared by the way we met (@thewaywemet) on

Ce qui ne déçoit pas Emma, loin de là. Si elle reconnaît qu’il ne s’agit pas exactement de la cérémonie de ses rêves, elle affirme avoir trouvé sa moitié, et plutôt que de se concentrer sur les obstacles, elle qualifie leur histoire de révolutionnaire.

Je n’aurais jamais imaginé tomber amoureuse de quelqu’un en prison, mais Dre est exactement la personne que je rêvais de rencontrer. Il est l’homme le plus gentil, attentionné et sensible que j’ai jamais rencontré. Notre histoire est la définition même d’un amour inconditionnel.

Lire aussi: 
Kim Kardashian sauve une grand-mère de la prison (avec l’aide de Donald Trump)
Trois prisonniers filment leur évasion en live
Témoignage: « Mon homme est en prison »

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.