Home Lifestyle Couple Septembre serait le mois le plus propice à l’infidélité

Septembre serait le mois le plus propice à l’infidélité

Mature man sending text message as his girlfriend sleeps in the bed, serious expression on face

À la rentrée, les couples semblent épris d’une envie de batifoler ailleurs. Le site de rencontres extraconjugales Gleeden remarque chaque année un pic d’inscriptions sur sa plateforme au mois de septembre.

En 2020, cette tendance serait même encore plus marquée que les années précédentes. « Gleeden a en effet constaté une hausse d’activité de 472% durant la semaine du 31 août au 6 septembre 2020 » peut-on lire sur le site du journal Metro.

La rentrée de l’infidélité

Dans un sondage, 64% des membres de Gleeden interrogés avouent avoir revu leur amant/maîtresse durant la première semaine de septembre. Le mois de la rentrée était déjà réputé pour être celui qui compte le plus de divorces, il semble aussi le plus propice à tromper ou à se faire tromper.

La faute au confinement?

L’année 2020 n’aura pas été une année facile pour les couples. Dans un sondage réalisé par Gleeden en avril dernier, 70% des infidèles affirmaient se disputer davantage avec leur partenaire depuis le confinement. Les causes évoquées étaient: les tâches ménagères (67%), les enfants (55%), le manque d’intimité (43%) et le manque d’attention (36%). Et si on faisait baisser les statistiques en chouchoutant son amoureux.se?

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.