Home Lifestyle Couple Les couples issus d’une infidélité seraient moins heureux

Les couples issus d’une infidélité seraient moins heureux

Selon une enquête, les relations issues d’une tromperie seraient moins qualitatives que les autres. Sur le long terme en tout cas, piquer le mec d’un.e autre ou se mettre en couple avec son amant.e ne serait pas la meilleure idée.

63 % des hommes et 54 % des femmes en couple le seraient après qu’un des deux partenaires ait « piqué » l’autre à son précédent amoureux. Mais ces relations issues d’une incartade se passent-elles aussi bien que les autres? C’est la question qui a animé des scientifiques américains et australiens.

Des couples moins engagés

La conclusion de l’étude, réalisée sur plusieurs échantillons d’une centaine de personnes, est sans appel. Ces couples se sentiraient moins investis dans la relation, moins satisfaits et seraient plus susceptibles de commettre à nouveau une infidélité ou de partir à la recherche d’un nouveau partenaire.

Si cette enquête nous semble peu crédible puisqu’elle ne concerne qu’un groupe minuscule de personnes, l’idée n’est pas pour autant à jeter car elle permet de mettre en avant une hypothèse qui mérite une meilleure communication dans le couple: celle de la peur. Si l’un des deux a déjà trompé, l’autre peut craindre que le scénario ne se reproduise et qu’il/elle devienne la victime. D’ailleurs, notre petit doigt nous dit que si vous avez cliqué sur cet article, peut-être qu’une part de vous est rongée par cette crainte?

Certaines questions peuvent vous aider à y voir plus clair. Êtes-vous heureux/heureuse avec votre partenaire? Avez-vous confiance en lui/elle? Si vous répondez non à l’une des deux questions, ne paniquez pas à nouveau. Cherchez plutôt la raison et discutez de vos attentes ensemble.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.