Home Lifestyle Couple Votre corps sait si vous avez trouvé le grand amour

Votre corps sait si vous avez trouvé le grand amour

Librestock
“Quand c’est la bonne personne, on le sent”. Cette phrase ressemble à un vieux cliché que l’on se répèterait pour patienter jusqu’à l’arrivée du “prince charmant”. Une étude tendrait pourtant à lui donner raison en affirmant que notre corps sait détecter la personne qu’il nous faut.

On aime à croire qu’on craque pour un sourire, une personnalité ou un timbre de voix, mais les recherches du magazine britannique Nature assure que ce qui fait battre notre cœur pour chéri.e tient surtout à … son immunité. Oui, ça casse un peu le romantisme.

Question de gènes

Nous savions déjà que notre code génétique était unique, mais parmi celui-ci de nombreux éléments peuvent eux aussi avoir d’infinies combinaisons. C’est le cas des molécules CMH1, des antigènes reliés au système immunitaire, qui définissent les protections naturelles d’un individu contre les maladies. Hors cette molécule au nom barbare est aussi responsable de la production de phéromones, les substances chimiques induisant le pouvoir d’attraction.

Le charme des contraires

Après avoir étudié 250 couples, il en est ressorti que l’on est plus séduit par ceux dont les molécules CMH1 diffèrent des nôtres. Cette alchimie s’explique par la recherche inconsciente de chaque être humain du meilleur patrimoine génétique pour son futur hypothétique enfant. Et avoir des gènes immunitaires variés donne un spectre de résistance plus large aux germes.

Une explication pas franchement sexy et difficile à dire à Jules/Juliette s’il/elle demande ce qui nous a plu chez lui/elle! Surtout, si besoin est de le rappeler, que tout le monde ne veut pas forcément un enfant et que cette étude se base certainement sur des couples hétéro. Pas très LGBT friendly tout ça… 

On reste dans le love

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.