Home Lifestyle 5 conseils pour garder le moral pendant le Blue Monday

5 conseils pour garder le moral pendant le Blue Monday

Medical face mask to avoid contagious diseases. Concept Of Air Pollution, Pneumonia Outbreaks, Coronavirus Epidemics, And The Risk Of Biological Contamination.

Ce lundi 18 janvier, nous fêterons le Blue Monday soit le jour le plus déprimant de l’année. Pas question de broyer du noir pour autant, voici quelques astuces pour voir la vie du bon côté.

Déjà en temps normal, l’après-Fêtes additionné à une météo maussade hivernale a tendance à nous plomber le moral. Cette année, pour couronner le tout, le Coronavirus est venu nous rendre visite.

Le Covid pèse lourd sur le moral

Selon une enquête réalisée par WW (les Weight Watchers réinventés) auprès de 1 000 Belges, 40 % des Belges indiquent que leur état d’esprit est plus négatif depuis la pandémie. Chez les aînés, ce pourcentage est encore plus important: 68 % des plus de 55 ans vont moins bien depuis le début de mars 2020. Cependant, on remarque que les Belges ne restent pas les bras croisés: depuis l’année dernière, plus de 7 Belges sur 10 attachent davantage d’importance à leur moral et font le nécessaire pour l’améliorer. “C’est une évolution essentielle, car ce n’est pas pour rien que l’on parle d’un esprit sain dans un corps sain. Quand on prend soin de sa santé psychologique, on s’aperçoit que l’on est moins sensible au stress et que l’on dort mieux. Cela permet de faire des choix plus sains et donc de se sentir mieux dans sa peau“, insiste Olivier De Greve, CEO de WW Benelux.

Apprécier les petites choses de la vie

L’enquête de WW montre que le fait d’apprécier les petites choses de la vie (58 %) est l’un des principaux moyens qu’a trouvé le Belge pour se remonter le moral. L’exercice et le sport (39 %) arrivent en deuxième place, ensuite une alimentation saine (35 %) et enfin un bon rythme de sommeil (29 %). Par ailleurs, la majorité des Belges indiquent que depuis la crise, ils tâchent de prendre plus de temps pour eux (59 %) ou de se détendre davantage (54 %).

Le bien-être est un package complet: il faut s’alimenter sainement, bouger suffisamment et se sentir bien dans sa peau. Chez WW, nous croyons en une approche holistique. Nous encourageons nos membres à manger bien, à développer une attitude positive, à trouver le type d’exercice qui leur convient et aussi à dormir suffisamment. Cela permet de maintenir un mode de vie sain à long terme” affirme Olivier De Greve. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’application My WW+ dispose d’outils pour booster l’état d’esprit: un tracker de sommeil, des mini-méditations guidées ou encore des séances de coaching.

Cinq conseils pour affronter le Blue Monday

Valerie Mattheussens, diététicienne chez WW, et Dominique Monami, WW Mindset Coach, livrent leurs précieux conseils pour booster facilement son moral:

1

Faire attention aux aliments transformés.

“Les aliments ultra-transformés contiennent trop d’additifs tels que des édulcorants et des colorants artificiels. Le fait de consommer régulièrement ce genre de produit a un effet négatif sur notre corps et donc sur notre humeur” explique Valerie Mattheussens. “Pour l’esprit comme pour le corps, il est donc important de bien choisir son alimentation”.

2

Privilégiez les glucides ‘complexes’.

“Les recherches ont montré que les glucides complexes ont un effet positif sur le moral” indique Valerie Mattheussens, diététicienne chez WW. “Les glucides complexes se trouvent dans les produits tels que le pain, le riz et les pâtes complets et le quinoa, mais aussi dans les légumineuses, les fruits à coque, les graines, les pommes de terre et les légumes verts”.

3

Pas de café ni de boissons caféinées après 16 heures.

“La caféine peut être un bon remontant et une source d’énergie – qui n’aime pas prendre son café au matin ? – mais peut avoir l’effet inverse si vous êtes sensible à la caféine ou sujet à des insomnies” fait remarquer la WW Mindset Coach Dominique Monami. “L’anxiété, la dépression et les baisses de moral sont fortement liées à la consommation de caféine, surtout si l’on s’en sert pour compenser un sommeil de qualité. Pire, la consommation de caféine et l’insomnie peuvent devenir un cercle vicieux: la caféine cause des insomnies, qui font encore augmenter la consommation de caféine et donc les nuits blanches”.

4

Apportez du soleil dans votre assiette lors des sombres journées d’hiver.

“La vitamine D, que l’on appelle aussi la ‘vitamine du soleil’, est produite lorsque le corps est suffisamment exposé à la lumière du soleil” indique Valerie Mattheussens. “À moins que l’on vive dans un pays chaud où il fait beau toute l’année, il est difficile d’absorber la quantité journalière dont le corps a besoin uniquement en sortant de chez soi. Lors des journées sombres en hiver, je conseille de manger plus souvent des aliments riches en vitamine D tels que les sardines, le saumon, les œufs, les champignons et le foie”.

5

Le plaisir, c’est permis!

“Il est important de ne pas trop se prendre la tête et de ne pas se dire que tel aliment est ‘bon’ ou ‘mauvais’. Au lieu d’éviter certains aliments ou groupes d’aliments parce qu’ils seraient ‘mauvais’, il est préférable d’apprendre à se faire plaisir avec modération tout en évitant la dépendance affective” ajoute l’ancienne championne olympique Dominique Monami.

Lire aussi: